Le lycée de Kakumei

Le lycée de la séduction ^^
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Examen d'entrée: Iori Akiroto

Aller en bas 
AuteurMessage
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeMar 1 Mai - 12:03

[bien vu, j'avais oublié de changer de lieu... Bon, c'est hyper court, mais je suis en mode *observation* là... j'attends de voir ce que fait Iori]

Le but de l'examen était surtout de donner à l'élève un plaisir qu'il n'avait jamais connu pour qu'il se rende compte qu'il avait encore beaucoup à apprendre... Et justement, comme le jeune garçon parla d'une limite, Kei sauta sur l'occasion. Il se saisit de sa main qui trainait dans ses cheveux et plongea son regard dans le sien alors qu'il lui mordillait doucement les doigts.

"Quelle limite Akiroto-kun ? Il n'y a aucune limite ici. Tout est permis... Même le viol."

Il avait dit ces dernier mots comme une menace... Il voulait savoir ce que le garçon était prêt à faire, il voulait constater ses limites, justement... Il lacha les doigts du jeune homme les laissant à proximité de son visage et amena sa main dans son cou, il lui caressa les cheveux doucement en le regardant d'une manière on ne peut plus engmatique puis, souriant, il commenca à passer sa mains dans son short... comme si c'était normal. Puis d'une voix sans appel, il lanca:

"Deshabilles toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeJeu 3 Mai - 9:20

Le professeur était vraiment entreprenant, il ne s'attendait pas du tout à ce genre de réaction de sa part. Lui qui avait été si calme dans les couloirs, qui n'avait ouvert sa bouche rien que pour lui présenter les différents lieux du lycée... Il avait changé de face tout à coup, ce qui surpris un peu l'élève, même si Iori n'avait pas l'habitude de ce comportement, il finirait bien par s'y habituer, non ? Il vit son sensei prendre ses doigts entre ses lèvres pour les mordiller avec douceur. Le jeune adolescent aimait bien cette sensation. Il n'avait connu l'amour que rarement avec violence puisqu'il était plutôt adepte de la douceur... Mais il aimait bien découvrir de nouvelles choses, alors pourquoi pas ? Les yeux gris de l'adulte étaient plantés dans les siens, il était beau, il fallait tout de même l'avouer. Auparavant, il n'avait encore jamais eu l'occasion de coucher avec un majeur, c'était une expérience à faire, mais il n'aimait pas vraiment être soumis à vrai dire. Devra-t-il s'y faire ? C'était à voir... Le dernier mot que prononça l'enseignant eut pour effet de l'intimider un peu plus, mais il n'avait pas coutume de reculer devant une difficulté, mais avec le sexe c'était un peu différent. Dans sa poitrine, son coeur commençait à battre à tout rompre.

Un peu plus tard, il sentit la main de son sensei se glisser dans son bas court, après avoir caresser ses cheveux, couleur dorée. Certes, c'était assez excitant mais de le voir ainsi, l'appeurait un peu. Il se disait que c'était un nouveau défi qu'il fallait relever. Il entendit l'ordre qu'on lui donna. C'est comme ça qu'on demande ? Bon après tout... Il n'avait pas vraiment envie de le contredire ou de le contrarier, il ne savait pas de quoi il était capable pour le moment. Mais Io' décida de faire tout de même une petite entorse à la règle. Il se tourna, parce que bien qu'il soit un prostitué, il n'était pas du tout satisfait son corps. Doucement, il retira son haut, le laissant glisser sur le sol, ensuite, il retira ses chaussurs car il n'aimait pas faire ce genre d'activité chaussé, et pour finir, il laissa son short glisser le long de ses jambes. Son corps n'était pas squelettique mais il était tout de même maigre, suite à son anorexie presque maladive. Il se remit face au professeur, baissant la tête, ayant un peu honte mais il fnit par poser ses yeux roses dans les siens. Il passa ses doigts le long de son bras, avant de s'emparer de sa main et de lui avouer :


"J'aime pas debout..."

L'ado' aux cheveux bicolores entraîna son professeur vers le grand lit sous la lumière tamisée. Certes, beaucoup plus petit que son sensei, mais il "l'obligea" à s'asseoir, avant de se mettre assis lui aussi, à califourchon sur ses genoux. Il n'avait pas vraiment écouter Wang Syu-san au niveau de son déshabillage, il avait simplement gardé son boxer sur lui, ne voulant pas dévoiler tout, tout de suite. S'il voulait voir ce qu'il savait faire autant commencé tout de suite. Lentement, il approcha ses lèvres du cou de son partenaire, laissant son souffle mourrir sur sa peau blanche. Ses ongles longs allèrent courir sur son torse encore habillé, ce qui le gênait un peu.

[Y a pas de quoi n___n ! Mais je ne sais pas vraiment comment il va réagir en fait... xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeVen 4 Mai - 2:01

Quand le garçon se retourna pour se dévétir, Kei se demanda un instant s'il était pudique puis il se souvint qu'il vendait son corps, ce n'était donc pas le cas. Pourtant, quand il lui fit de nouveau face, l'adolescent semblait mal à l'aise. Kei ne se gêna pas pour observer tout le corps du garçon dans ses moindres coutures. Il nota que Iori n'avait pas ôté son boxer, mais ça viendrait...

Il se laissa ensuite mené vers le lit et assoir sans rien dire... Il n'aimait pas debout et il n'aimait pas montré son corps... Donc il faudrait faire ca en pleine lumière contre un mur... Kei était déjà en train d'organiser ses cours à venir. Le jeune homme s'assit sur ses genoux et se pencha sur son cou tout en caressant son torse à travers le tissu. Il resta de marbre à ces douceur et le fit se redresser pour mieux l'observer. Il passa ses doigts, doucement, sur ses courbes de ses épeules à ses cuisses. Ses frolement étaient très doux et sensuels... Mais sa conclusion l'était beaucoup moins:

"Tu es trop maigre, c'est laid. Tu iras voir l'infirmière pour qu'elle te fasse un planning allimentaire et tu devras faire du sport. Il faut te muscler, Akiroto-kun, ces cuisses chétives sont horrible. Tu as l'air maladif, ça ne donne pas envie du tout."

Il avait parlé d'un ton neutre, un peu froid et il se doutait que le garçon aurait certainement du mal à encaisser ces remarques... Puis Kei passa ses doigts sur chaque parcelle de la peau du garçon en étudiant le douceur et cherchant d'éventuelles cicatrices... D'une voix pensive, il reprit, comme s'il n'avait pas prononcé les mots récédents...

"Donc pas debout... Tu as d'autres exigences ? Ou des préférences ?"

Il cessa totalement de le toucher d'un coup pour s'appuyer sur ses mains en se reculant un peu. Il fixait le nouvel élève. Allait-il continuer à tenter de le séduire ? Fuire ? Ou simplement répondre à sa question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeVen 4 Mai - 10:44

Iori était complètement gêné mais le fait de se prostituer était une sorte de punition à son corps. Il voulait le châtier, savoir qu'il avait mal et souvent il se faisait souffrir d'une façon ou d'une autre et s'il fallait trouver d'autres expériences, il ne les refuserait certainement pas... Lorsqu'il s'était retourné, il avait vu le professeur le regarder de haut en bas et ses joues s'empourprèrent de plus belle. En fait, il se fichait bien que ce soit un élève qui le regarde mais maintenant, c'était différent. C'était bel et bien un adulte en face de lui. Il releva ses yeux vers lui avec une petite lueur de confiance en lui mais elle n'était pas vraiment forte... Son sensei se laissa entraîner sans rien dire et cela étonna fortement le jeune adolescent qui s'attendait plutôt à ce qu'il lui dise quoi faire. Sans gêne, il s'assit sur lui, le regardant un moment avant de commencer ce qu'il avait à faire. Ses doigts allèrent, tout d'abord, sur son torse puis ses lèvres s'approchèrent de son cou mais Wang Syu-san ne réagit même pas à ses avances. Qu'est-ce qu'il cherchait au juste ? Le jeune garçon ne comprenait pas tout à fait sa stratégie. C'est clair qu'avec un corps comme le prof', Io' serait déjà devenu riche depuis un bout de temps...

Apparemment, il devait se redresser, mais il sentit bientôt qu'on lui caressait les épaules, descendant le long de sa taille pour finir sur ses cuisses. Ca allait enfin commencer ? Mais non... Il s'était trompé. Il fut extrêmement surpris aux remarques de l'homme qui l'avait emmené jusqu'ici. Lui, trop maigre ? Ca, il le savait bien puisqu'il le faisait exprès. L'infirmière ? Mais il n'avait pas envie de voir d'infirmière lui... Il détestait ce genre de personne qui voulait lui opposer ce qu'il devait manger. C'était vraiment insupportable. Un jour, on avait essayé de lui faire ça mais il avait rejeté cette... "façon de vivre". Il ne lui donne pas envie ? Bah s'il n'a pas envie, il n'a qu'à arrêter. Iori ne lui a jamais rien imposer. Mais c'était bien la première fois qu'on osait lui parler de la sorte, même si on parlait souvent dans son dos de sa maigreur. Il ne savait pas trop quoi dire et étant vexé, il détourna la tête sur le côté, regardant peu à peu le sol. Mais l'homme aux cheveux noirs attaqua de nouveau en continuant de laisser aller ses mains sur son corps comme s'il était en train de l'examiner ou de chercher quelque chose. Io' entendit les paroles de son enseignant... Il était schizophrène ou quoi ? Il se glissa sur le côté, se dégageant des genoux de cette personne un peu bizarre, fallait le dire. Il se mit allongé sur le ventre, posant sa tête sur ses bras posés sur le matelas et d'un ton calme, comme s'il n'en voulait pas au professeur :


"Non... Je n'ai ni exigences, ni préférences... Mais si vous en avez, vous pouvez les proposer. Et puis de toute façon, je ne vous fais pas envie, alors pourquoi continuer sur quelque chose qui n'aboutira finalement à rien... Je n'ai jamais été ouvert à tout et c'est la première fois que je suis ainsi. Mais bon, si vous ne voulez pas de moi, je m'y ferai bien..."


Iori ne regardait plus le professeur. Il restait là sans rien dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeVen 4 Mai - 16:37

La bouderie du garçon surprit quelque peu le professeur, il décida donc de lui rééxpliquer où il était. Il se pencha vers lui et, ses sourcils froncés, d'une voix froide, il prit la parole:

"Akiroto, dois-je te rapeller que je ne suis pas ton amant ? Tu es dans un lycée où le sexe fait parti de tes cours. Ne me dis pas que tu n'es pas comme ça d'habitude, j'ai lu ton dossier, je sais ce qui t'a mené ici. Enfin, je ne suis pas là pour prendre mon pied mais pour t'évaluer, ce que je pense n'a pas d'importance. Que tu me plaises ou non n'est qu'un avis subjectif qui n'intervient pas dans ce que nous allons faire, ça n'a aucune importance !"

Il se leva du lit et ôta sa tunique révélant un corps parfait et musclé. Il ne portait pas de dessous mais son sexe n'était pas dressé... loin de là. Il jetta ses vêtements sur une chaise et rampa sur le lit, passant par dessus l'adolescent pour aller s'appuyer contre le mur. Il était à moitié alongé, adossé sur des oreillés.

"Maintenant, c'est à toi de décider si tu veux arreter ou continuer. si tu veux continuer, enleve ce boxer inutile et vient me faire bander."

Le ton était toujours froid, mais pas agressif, plutot doux et encourrageant. Il savait qu'il avait été dur et ne voulait pas faire peur au jeune garçon... Il devait mener l'examen jusqu'au bout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeSam 5 Mai - 15:01

Son professeur lui faisait un peu peur à vrai dire. Cet air froid, il ne l'avait jamais croisé auparavant. Lui qui était adepte de découverte, il commençait à le regretter mais il était vrai que le corps de son professeur l'attirait déjà beaucoup. Mais malgré son caractère assez fort, il le trouvait très beau. Il savait bien le dominer alors que personne encore n'avait réussi à le faire. Comment un homme aussi glacial et dominateur avec lui pouvait-il avoir ce qu'il voulait alors qu'habituellement, Iori ne faisait que se rebeller et ne jamais répondre ou bien ne jamais réagir ? Peut-être appréhendait-il sa réaction, sa façon de faire ou bien... autre chose... M'enfin. De toute façon, il était enseignant de sexe pratique alors il finirait bien dans son lit un jour ou l'autre puisque, apparemment, dans ce lycée, ce genre de cours était tout à fait normal. Alors que Wang Syu-san lui parlait, il n'osait pas planter son regard dans le sien. Bon d'accord, il avait compris... Il allait bien finir par faire ce que lui avait demandé son sensei parce que vu ses réactions... Io' baissa un peu plus la tête, mais il se redressa légèrement en voyant son prof' se lever du lit, ainsi il pouvait voir ce qu'il allait faire.

Il le vit enlever rapidement son vêtement et il s'aperçut qu'il ne portait aucun dessous. Il le regarda de haut en bas, sans dire un seul mot... Le jeune adolescent tourna la tête vers lui quand celui-ci fut appuyé contre le mur. Il "l'invita" à continuer leur petit entretien. Iori hésita mais il enleva son boxer, pour s'afficher dans une nudité intégrale au professeur. Il se sentait de plus en plus gêné, mais il se disait qu'il fallait s'y faire. Il l'observa un petit moment, avant de glisser son corps sur celui de l'adulte d'une douceur extrême, en faisant bien attention de faire passer sa main sur le membre inactif de son nouveau ''partenaire". Il avait bien compris que ce dernier voulait qu'il commence les choses sérieuses tout de suite, ne semblant pas vraiment vouloir de préliminaires, quoique... Il se positionna au-dessus de lui, ses jambes de chaque côté des cuisses de son éducateur. Il se releva sur ses genoux pour être à sa hauteur. Il passa une main dans ses cheveux longs et noirs avant de lui dire :


"C'est bon, je continue... mais... Non rien c'est inutile..."


Ce qu'il voulait aujourd'hui, c'était faire autre chose mais il ne pouvait pas proposer car en ce moment, ce n'était qu'un examen et rien d'autre. Il essaya de faire en sorte que son sensei ne réagisse pas à ce qu'il venait de dire. Il se contenta de laisser ses lèvres aller le long de son cou, pour qu'il puisse commencer par son torse. Ses dents entamèrent de mordiller les petits bouts de chair rosée qui ornaient ce buste magnifique. Le bout de sa langue faisait des mouvements circulaires, mais cet organe chaud et humide continua de descendre vers son nombril mais sa destination était plus basse, un peu plus basse. Ses mains jouaient à caresser ses douces cuisses musclées. L'adolescent regarda le membre de son enseignant, puis le regarda lui comme s'il demandait la permission mais il se souvint que c'était une sorte d'examen et qu'il pouvait faire ce qu'il voulait, non ? Ses doigts s'emparèrent de sa partie intime, pour essayer de la ranimer comme il le pouvait, en des mouvements simples mais doux. Il entrouvrit ses lèvres pour le prendre entièrement en bouche et laisser une boule métallique se baladait le long d'une veine précise.

Iori n'osait pas embrasser son "maître'', il se demandait s'il en avait le droit car c'était sa première expérience avec un adulte et il ne savait pas du tout comment s'y prendre. Il n'avait jamais été soumis et avait peur de l'être et maintenant encore plus, car il ne se voyait pas en train d'entrer en les chairs de son enseignant. Il voyait plutôt le contraire bien que ça lui déplaisait un peu. Et puis, l'avenir nous le dirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeSam 5 Mai - 16:18

[je vais tenter de ne pas faire de pornographie puisque c'est de défis de ce post... on verra ce que l'admin en dira...]

Kei observait son élève, sa manière de se mouvoir, de le toucher, de l'embrasser. Il notait une certaine expérience mais un manque de confiance en soi qu'il imputait aux conditions de l'examen... Les sensations, quant à elles étaient loin d'être désagréables. Il permit donc à son membre de commencer à réagir au moment où il sentit les lèvres du garçon dessus.

Il posa ses mains dans les cheveux du garçon pour l'encourager à continuer. Ses yeux étaient fixés sur ses lèvres entourant son membre maintenant dressé et il se concentrait sur les sensations procurée. Il fallait admettre que le garçon savait y faire... Il avait de bonnes bases. Il utilisait sa langues, ses lèvres, ses mains... procurant à Kei un plaisir qu'il ne tenta pas de dissimuler.

C'était un peu la récompense: il gémit doucement et ferma les yeux pendant quelques instants, s'abandonnant à cette fellation. Puis, sans prevenir, il forca le jeune homme à se redresser et le fit étendre sur le dos. Il se pencha sur lui et murmura avant de l'embrasser:

"Bien, maintenant, à moi."

Il posa ses lèvres sur celles du garçon et en redessina le contour de sa langue jusqu'à ce qu'elles s'éccartent un peu pour lui laissé le passage. Sa langue s'imisca donc entre les dents pour partir à la recherche de sa jumelle avec qui elle entama une danse sensuelle.

Le but de la suite était de donner au nouvel élève un tel plaisir qu'il comprenne l'interet de ces cours... Et qu'il se rende compte qu'il ne connait encore rien au sexe.

Alors qu'il l'embrassait langoureusement, il laissa ses mains errer doucement sur le torse du garçon, le caressant à des endroits bien precis sans y parraitre... Puis leurs lèvres se détachèrent et il fit glisser les siennes dans le cou du garçon, vers son oreille qu'il mordilla doucement.

"Akiroto-kun, si tu veux que je m'arrete, il te suffit de me le dire et j'arreterai, entendu ? Je vais te prendre mais... pas tout de suite..."

Sa voix était devenue douce et sensuelle et surtout, elle promettait monts et merveilles... Il plongea ensuite dans le cou du garçon puis sur son épaule qu'il recouvra de baisers papillons. Ses mains, elles, ne s'étaient pas arreté une seconde. Elle passaient continuellement en frolant les zone les plus hérogènes du corps du garçon mais sans jamais s'y arreter et surtout... elles s'obstinaient à ne pas descendre jusqu'au sexe de l'élève. Le membre du professeur, lui, effleurait de temps en temps la cuisse de Iori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeDim 6 Mai - 5:47

Iori s'appliquait dans ses gestes, faisant des mouvements précis à l'aide de son piercing, sa main faisant quelques actions de va-et-vient sans jamais s'arrêter mais il avait remarqué que le membre de son professeur commencer petit à petit à réagir. Il n'était pas fier, non, mais il était ravi que ce qu'il lui faisait lui procurait déjà un minimum de plaisir. Il ne savait pas ce qu'il pourrait faire par la suite, et il s'attelait déjà à la tache d'y réfléchir, tout en continuant sa fellation. Ses ongles glissaient le long des cuisses de son enseignant, essayant de lui soutirer le plus de frissons possibles. Il aimait utiliser sa bouche, c'est bien ce qu'il préférait et il y avait aussi le fait d'entendre son partenaire gémir pendant l'acte. Il sentit les mains de son sensei se poser sur ses cheveux, l'incitant à continuer. Le jeune adolescent augmenta la vitesse de ses mouvements, comme si cela avait été un ordre donné par l'adulte qui le dominait depuis le début. Sa langue jouait autour, s'enroulant d'une façon habituelle. Le faire dans une école était encore plus excitant... Puisque auparavant, il avait coutume de se vendre mais ensuite d'aller dans un Love hotel qu'il trouvait très confortable au passage, mais il fallait aussi dire que le lit se trouvant dans cette pièce n'était pas mal non plus.

Il fut surpris lorsqu'on l'obligea à arrêter. Il avait fait quelque chose de travers ? Il se fit étendre sur le dos, avant d'entendre un murmure et de se faire embrasser doucement. Il sentit la langue de Wang Syu-san passer sur ses lèvres et il les entrouvrit pour laisser le passage à ce péché si délicieux. Iori fit jouer sa langue avec celle de son professeur, se laissant dompter par celle de son éducateur. Une chair de poule parcourut son corps quand les doigts de son partenaire passa sur son torse, sur des zones qu'il n'aurait jamais cru sensible, mais elle ne descendait pas plus bas. Il était en train de se demander pourquoi... Ils durent arrêter ce baiser fabuleux et Io' reprit son souffle, sa poitrine se levant et se rabaissant. Rarement, il avait reçu un baiser aussi fièvreux que celui-ci. En remarquant que des lèvres s'attaquaient à son cou, il tourna la tête sur le côté pour leur laisser plus de passage, avant d'entourer de ses bras fins le cou de son "maître". C'était aussi agréable de se laisser dominer de la sorte ? Il ne l'aurait jamais cru. Il laissa un gémissement sortir de sa bouche quand son prof' de sexe lui mordilla l'oreille. Une autre partie qui chez lui, lui procurait beaucoup de frissons.

Ses yeux commençaient à être humides, car il se sentait vraiment bien dans les bras de cet homme musclé. Il écouta le professeur lui parler mais fut surpris par son ton. Il n'avait pas été habitué, il pensait plutôt à une voix plus froide et moins douce, mais il le préférait quand il lui parlait comme ça. Le prendre ? OO ! De toute façon, il s'attendait. Il avala difficilement sa salive, serrant les dents et son corps commençait à trembler légèrement. Il ferma les yeux fortement, prenant un peu de temps pour réfléchir à cette interrogation. Il savait que le fait de se faire prendre pour la première fois était douloureux. Il ne voulait pas se souvenir de la douleur... Mais il fallait s'y faire à l'idée. Sans rouvrir ses paupières, il hocha rapidement la tête pour lui dire qu'il était d'accord. Mais dans son dossier y avait-il tout sur sa vie ? Est-ce que l'on pouvait savoir quand il avait fait sa première fois, avec qui et surtout s'il s'était déjà fait prendre ? Son professeur était-il au courant ? Mais il n'arrivait plus à parler, il voulait le laisser faire et pour une fois, subir l'action.

Ensuite, petit à petit, son visage devint plus détendu quand le professeur couvra son épaule et son cou de baisers. Ses mains expertes continuaient de s'exercer sur son torse mais il ne s'en plaignait pas. Parfois, il sentait le membre de son enseignant frôler sa cuisse, et ça l'excitait d'autant plus. Son propre sexe était déjà bien dressé, montrant à son sensei qui lui faisait beaucoup d'effet. Il rouvra peu à peu les yeux, regardant le plafond alors que son éducateur l'embrassait. L'ado' aux cheveux blonds ne voyait pas le visage de Wang Syu-san. Il ne voyait que son corps nu contre le sien, et ses longs cheveux tomber sur son dos. Iori passa une de ses mains dans sa chevelure ébène, avec une douceur infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeLun 7 Mai - 10:50

Kei vit son élève se crisper quand il lui annonca la suite des évènements... Il avait lut dans le dossier que Iori était toujours dominant avec ses clients... C'était donc pour ça... Il était vierge de ce coté là... Voilà qui rendrait encore plus facile le fait de lui montrer un plaisir encore jamais expérimenté.

Au moment où les lèvres du professeur effleurèrent l'un des tetons dressé du garçon, il senti un frisson sous ses doigts. De ses dents, il mordilla le bouton de chair, le titillant doucement. Pendant ce temps, l'une de ses mains s'occupait de l'autre mamelon. L'autre exploratrice était passée dans le dos du jeune homme et l'encourageait à se cambrer pour que son membre vienne frotter contre son ventre.

Alors que les lèvres de l'enseignant descendaient lentement vers le nombril, la main sur l'autre téton monta vers le visage, le caressa doucement, sensuellement. La langue explora cette aspérité ombilicale, cherchant à y plonger encore et encore... Deux des doigts du sensei glissèrent sur les lèvres du garçon pour qu'il les humidifie. L'autre main, elle, se promenait sans gêne sur le portérieur rond du garçon.

Continuant sa visite, les lèvres de l'adultes migrèrent tout en évitant le membre si fièrement dressé. Il déposa plusieurs baisers sur les cuisses du jeune homme puis revient doucement vers le sexe. Son souffle chaud en effleurait l'étrémité alors qu'il regardait le visage de son élève.

Kei Wang Syu savait que dans peu de temps, le garçon le supplierait de le prendre malgré sa peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeMer 9 Mai - 6:30

Alors que son professeur s’occupait divinement de son torse, sa peur commençait à disparaître, laissant pace au plaisir que lui procurait l’homme qui le dominait. Il savait s’y faire avec lui. Il avait réussi le faire se soumettre dès ses premières paroles et ordres également. On n'avait jamais tenté de l’obliger à faire quelque chose, puisqu’il avait toujours été dominant. De plus, il n’aurait pas pensé perdre sa virginité aussi rapidement et surtout pas avec un adulte mais c’était d’autant plus intéressant que ce dernier soit plus expérimenté que lui. Cela changeait son habitude et puis les gestes précis de son sensei ne faisaient que l’attiser encore. Ses mains avaient rejoint la chevelure noire de son "partenaire" pour s’imprégner de leur douceur. Parfois, il tirait sur celle-ci, sans le faire exprès, tellement son plaisir était fort. Il ne pensait pas que des préliminaires puissent être aussi fiévreux et délectables. Iori fermait les yeux, on aurait pu dire qu’il ne saurait plus comment les rouvrir par la suite. Il se mordait les lèvres pour éviter de ne trop gémir sous toutes ces attentions délicieuses. Mais, un moment, il n’en put plus. Il laissa tout sortir, ses cris résonnant dans la pièce fermée. Si déjà, il montrait son plaisir dès maintenant, comment cela allait-il être ensuite ? L’adolescent se cambra, aidé par la main baladeuse de son enseignant. Son membre gonflait de plus en plus n’aspirant qu’à être toucher car les frôlements qu’il avait avec le ventre du professeur ne lui suffisait pas.

Il sentit que les lèvres de Wang Syu-san commençaient à descendre. Allait-il enfin se décider à s’occuper de sa partie intime ? Mais ce ne fut pas le cas, il se courba au contact d’une langue sur son nombril, elle essayait d’aller plus profond, comme si elle avait envie d’entrer entièrement dans son corps mais cette sensation l’excitait. Deus vinrent se poser sur sa bouche et il comprit pourquoi. Il sortit d’abord légèrement cet organe chaud et rose pour lécher l’index et le majeur de son éducateur. Ensuite, il les suça avidement comme s’il avait une autre chose bien précise en bouche. Ses doigts avaient pris les draps en otage. Il les serrait fortement en s’apercevant qu’on l’embrassait entre les cuisses, alors que ses frissons recommençaient à ré-apparaître sur sa peau pâle. Il en voulait plus. Il voulait que son prof’ en fasse plus.

Des frissons le parcoururent. Mais pourquoi ne voulait-il pas prendre son membre en bouche ? Quelque chose clochait chez moi. Trop petite, trop jeune ? Qu’est-ce que cela voulait-il dire ? Mais tout s’embrouillait dans sa tête, s’embrumant petit à petit sous ces affections délicates. Iori ne pouvait plus rien voir de ce qui se passait, il ressentait juste les choses. Il se laisserait entièrement dominer, mais il ne le dirait pas… enfin peut-être pas pour le moment. Mais pendant un petit moment, il ne discerna plus rien, juste un souffle chaud sur son entre-jambe. Lentement, il reprit ses esprits, ouvrant doucement les yeux. Il vit le professeur l’observer, comme s’il voulait savoir quelque chose. Le jeune adolescent était déjà essoufflé mais il n’en pouvait plus. Comment attendre encore alors qu’il était bien trop allumé pour tenir ? Il attira son sensei à lui, embrassant ses lèvres expertes. Sur un ton presque de supplication, il lui dit :


"P… Pourquoi ne continuez-vous pas ? J… J’ai envie de plus, Wang Syu-sensei ! Faites de moi ce que vous voulez, mon corps est à vous ! En ce moment, je vous appartient…"

En effet, s’il se faisait dominer, autant se laisse faire jusqu’au bout et cet idée d’esclave l’excitait quelque peu puisqu’il ne l’avait jamais été. Une nouvelle expérience ne ferait que le perfectionner dans ce qu’il était déjà.


[Gomen pour le retard ><"!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeMer 9 Mai - 7:01

Les mots de l'élève firent sourire le professeur. Il se pencha à l'oreille de l'adolescent et murmura:

"Ce n'est pas le but Akiroto-kun, je tiens à vous montrer tout ce que vous avez à apprendre."

Sur ces mots, il enroula ses doigts autours du membre tendu du jeune homme alors ceux qui avaient été humidifiés glissaient lentement vers son postérieur. Il se laissa descendre le long du corps du garçon alors que son membre tendu frottait contre sa cuisse. Les sons qui emplissaient la pièce lui plaisait. Il s'amusa même en précisant au garçon que la salle était insonorisée. Sa main sur son membre exerce un mouvement régulier et rapide. Il s'approche doucement pour le prendre en bouche et ses lèvres entrent en contact avec le membre dressé à l'instant exacte où ses doigts humides pénètrent l'intimité du garçon.

Ce qui suit n'est que douceur, lenteur et excitation pour l'adolescent. Que ce soit la langue du sensei qui dessine des arabesques sur son sexe, ses lèvres qui le caressent, ses dents qui le frôlent, sa main libre qui joue avec ses bourses ou ses doigts, en lui, qui exercent un mouvement de ciseau pour le préparer tout en percutant constemment sa prostate. Kei voulait faire jouir le garçon avant même que les choses sérieuses commencent et il semblait bien parti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeMer 9 Mai - 9:30

Lui montrer tout ce qu'il avait à apprendre ? Que c'était intéressant... Il ne regrettait pas d'avoir écouté sa mère et d'être venu ici. Iori ne se serait jamais douté qu'on puisse avoir du plaisir aussi facilement. Le professeur semblait savoir jouer sur ses mots pour l'attiser. Au contact des doigts du sensei sur son membre, il laissa sortir un soupir de plaisir, mêlé à du soulagement. Il s'était enfin décidé à le prendre et l'adolescent s'en réjouissait. Il sentait les doigts de l'adulte descendre le long de son corps pour aller vers ses fesses rebondies et son cœur commença à battre plus fort, malgré la jouissance qu'il ressentait avec cette main qui s'activait sur son entre-jambe, qui ne cessait d'ailleurs pas de grossir entre les doigts de son éducateur. Si c'était un cours obligatoire, il ne le raterait certainement pas. Encore si l'enseignant n'avait pas été à son goût, peut-être aurait-il bâché cette heure mais là, il n'avait pas de raison de le faire puisque avec cet examen, il avait l'impression de voler au septième ciel. Il fermait les yeux, sa respiration était saccadée et il ondulait du bassin pour se donner encore plus à son prof'. Ses mains, quant à elles, avaient déjà rejoint les cheveux de son enseignant, dégageant quelques mèches de ses cheveux comme si celles-ci pouvaient le gêner. Doucement, il les fit descendre dans son cou.

Au moment où il sentit les lèvres de son éducateur sur son sexe tendu, des doigts entrèrent dans son intimité étroite. Sans vraiment s'en rendre compte, il planta ses ongles longs dans la chair de Wang Syu-san, se courbant sous la légère douleur qu'il ressentait. Mais évidemment, cela ne dura pas trop longtemps puisqu'il sentit la bouche de son "maître" reprendre ses mouvements alors que les doigts à l'intérieur de lui faisaient des choses qu'il n'avait encore jamais ressenties, cognant constamment dans un organe de son corps qu'il ne connaissait pas mais qui l'excitait. Ces deux sensations étaient délectables et il criait son plaisir, parfois étant coupé par sa respiration. Il voulait le sentir plus profond, mais il se sentait venir. Il avait envie de se délivrer mais il voulait encore ressentir cette émotion de plaisir intense. Il se courbait, se cambrait, s'enfonçait plus dans la bouche de son sensei. Mais que voulait-il exactement ? Il ne comprenait pas la stratégie du bel adulte brun. Mais il se laissait faire, ayant maintenant compris qu'il pouvait lui faire confiance entièrement. C'était bon... Tellement bon.


"Aah... Je... Han... C'est bon... Encore !"


Mais il ne savait pas encore combien de temps il allait tenir. Il avait lâché les épaules de son "partenaire", sa main gauche avait attrapé les draps, alors que celle de droite remontait à sa bouche. Il les suça, imaginant plein de choses alors que sa jouissance se faisait de plus en plus sentir. Il se cambra une dernière fois avant de se déverser dans la bouche de son sensei, en spasmes violents tellement il s'était retenu de ne pas jouir. Des gouttes de sueur perlaient sur son corps, il essayait de reprendre ses esprits peu à peu avec difficulté. Sa poitrine se levait et s'abaissait en fonction de sa respiration rapide. Il n'avait même plus la force de rouvrir les yeux. Il se demandait si c'était fini ? Ce qui allait se passer par la suite... Le professeur ne lui avait-il pas dit qu'il le prendrait ? Son esprit s'embrouillait encore sous le choc de cette relation sexuelle. C'était la première fois qu'il ressentait ça et ce qu'il avait senti dans son corps, il veut encore le sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeJeu 10 Mai - 1:13

Kei ne réagit pas aux ongles se plantant dans sa chair, il s'en moquait eperduement mais le nota tout de même, Iori devrait apprendre à se contrôler, blesser son partenaire sans son accord était quelque chose que l'école proscrivait. Il se délecta de ses cris et le poussa sans peine jusqu'à la jouissance. Lorsque le liquide chaud jaillit dans sa bouche, il le laissa couler le long du membre de l'adolescent refusant de l'avaler... Mais il était certain que cela passerait inapercu... S'il devait avaler le sperme de tous ses élèves... Non, franchement, il s'en passait bien... Mais il y a une manière de laisser couler le sperme tout comme il y a une manière de l'avaler... Et ça faisait parti du programme des cours...

Il se redressa et regarda le garçon reprendre son souffle. Il avait atteind le septième ciel et connu un plaisir qu'il n'aurait jamais imaginé. Il ne restait que le dernier item de l'examen: la frustration. Le garçon allait il savoir gerer cette sensation ? Il s'éccarta de lui et dit d'un ton calme:

"L'examen est terminé. Il y a des douches à côté si tu veux."

Sur ces mots, il se leva du lit attrappa une feuille sur le coté du lit et commenca à cocher les items et à renplir la feuille d'examen. Il était assis sur le lit, nu, sexe dressé... Mais il avait menti, l'examen n'était pas terminé car le dernier item était la réaction de l'élève à cette annonce. Allait-il supporter cette frustration - notons tout de même qu'il venait de jouir - allait il poser des questions ? Le presser de demandes ? La réponse serait claire: "le cours ce termine quand l'élève jouit"... Evidemment ca aussi serait un mensonge... Mais c'était ainsi qu'il avait organisé son examen. Il y avait encore une possibilité, s'il ne partait pas se doucher ou se rhabiller... Il pouvait tenter de lui donner envie, s'offrir d'un manière ou d'un autre... Supplier ? Et dans ces cas, Kei répondait à la demande mais de manière cruelle... Il pénétrait l'élève et lui donnait, bien évidemment, un plaisir immense... mais sans le faire jouir... Puisque cette épreuve était celle de la frustration, il était capable de retarder la jouissance à tel point qu'elle ne vienne pas...

Qu'allait donc faire Iori ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeJeu 10 Mai - 3:27

[Quelle cruauté =__=" ! xD]

Alors qu'il venait à peine de jouir, il vit le professeur se lever et lui annoncer que l'examen était fini. Déjà ? OO ! Il avait trouvé que ça avait vite passé, mais il ne devait pas y avoir un truc en plus ? Dans sa tête, tout s'embrouillait, ne comprenant plus rien, encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Il n'avait toujours pas repris son souffle mais petit à petit, sa conscience redevenait intacte. Certes, il était vrai qu'il en voulait plus mais... si son professeur lui disait que c'était terminé, il n'allait pas aller à son encontre... En tous cas, il n'oserait pas le faire. Le jeune adolescent se remit sur les coudes, observant son sensei qui s'était emparé d'une feuille qu'il était en train de remplir. Iori s'approcha doucement de lui, ne disant rien pour le moment. Que faisait-il ? Non, non, il ne fallait pas qu'il regarde, c'était impoli et il se rappela alors qu’il venait de passer une évaluation. C'était ses notes ? Oo ! Il ne pouvait pourtant pas regarder mais ça l'énervait un peu que son éducateur le délaisse comme ça. Dire qu'il y avait des fois où l'ado aux cheveux blonds n'était pas mieux...

Bien qu'il n'ait plus vraiment de force dans les jambes, il se leva, détaillant attentivement Wang Syu-san. Bah ? Il n'avait rien eu, lui... C'était normal, ça ? C'était un peu égoïste que de le laisser comme ça, non ? À moins qu'il n'en soit habitué. Il se pencha tout de même sur lui, sans regarder le papier qu'il tenait entre les mains. Ses lèvres s'approchèrent de son cou, laissant sa langue retrouver le cou de l'adulte en face de lui, alors que sa main s'emparait de son membre dressé. Il lui dit alors :


"Et bien pour un examen fini, je trouve que vous êtes encore bien allumé..."

Il eut un sourire légèrement sadique et sans rien dire de plus, il s'en alla vers la douche. Il ouvrit doucement la porte, et regarda une dernière fois le professeur de sexe, toujours ce même sourire aux lèvres. Il referma la porte derrière lui pour aller vers la cabine où il fit couler l’eau. Etant donné qu’il était déjà nu, il n’eut pas la corvée de se défaire de ses vêtements. Iori attendit patiemment que l’eau soit assez chaude à son goût avant d’entrer et de laisser glisser le filet d’eau sur son corps. Il laissa un soupir de bien-être s’échapper de ses lèvres. Il s’adossa tout d’abord sur une des parois de la douche, se délectant de ce liquide incolore qui lui massait la peau. Mais il se décida enfin à prendre un savon qui traînait pour le passer sur son anatomie nue, se lavant convenablement. Ses cheveux blonds restaient collés sur sa nuque et son dos, bien qu’il ne le veuille pas, il fallait bien que l’eau s’arrête. Pourtant il ne sortit pas encore, il eut soudainement mal et se laissa glisser le long du mur. Il reprit peu à peu ses forces et finit par se relever tant bien que mal.

Il se dirigea pour prendre une serviette et l’enrouler autour de sa taille, après avoir essuyé convenablement ses cheveux. Dans un sens, ça le frustrait un peu que l'examen soit fini, car évidemment, le sexe, pour Iori, était une drogue et il ne savait pas s'en passer. Mais comme il était confronté à un adulte alors il ne dirait rien et laisserait passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeJeu 10 Mai - 5:31

Kei resta impassible pendant la dernière approche de son élève mais dés que la porte de la douche fut fermée, un sourire se dessina sur son visage. Le gosse avait gagné un point sur ce coup si. Il était frustré, c'est clair, mais il l'avait très bien géré... Certainement parce qu'il avait à faire à Kei et non à un autre adolescent mais c'était parfait.

Sans plus attendre, il reveti ses vetements sachant pertinemment que son éréction, même non satisfaite, se calmerait d'elle même dans les minutes à venir... Une habitude. Puis il délaissa le lit et alla s'installer au bureau. Il chassa ses cheveux dans son dos et se pencha sur la feuille d'examen. Il remplissait rapidement et consciencieusement la fiche quand le jeune homme sorti de la douche une serviette ceinte à la taille. Kei ne leva même pas le regard sur lui mais lui adressa tout de même la parole.

"A ton avis, Akiroto-kun, quel est ton niveau en connaissance sexuel pratique ? Quelle note vaux-tu ? Penses-tu que tu as encore des choses à apprendre ?"

L'autoevaluation. Rien de mieux pour affiner les notes des examens. Kei écouta la réponse et pendant que le garçon enfilait ses vêtements, il lui annonca d'un ton neutre:

"Ton prochain cours avec moi se déroulera ici dans trois jours. A 10h. Soit à l'heure."

Il finit de remplir les cases du questionnaire d'évaluation et empila les feuilles avant de se lever pour aller ouvrir la porte de la salle. Il fit face au jeune homme et plongea son regard dans le sien avant de dire d'un ton plus qu'excitant:

"J'espère que tu as toujours envie de coucher avec moi, je ne m'arreterais pas au milieu cette fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitimeJeu 10 Mai - 7:13

Iori fut un peu déçu que le professeur ne réagisse pas à son avance... Mais bon, il finirait bien par y être habitué, le nombre de fois qu'il lui avait fait ce coup. En tout cas, il aimait beaucoup son caractère distant et froid, mais il ne restait néanmoins un professeur face à lui. Il entra rapidement dans la cabine de douche. Il ne se lava pas trop longtemps, mais il prit le temps de se détendre sous l'eau chaude qui l'apaisait. Mais il finit par en sortir après avoir eu un mal de côte dans la cabine, mais ce mal était vite passé. Tant mieux d'ailleurs. Ses cheveux dégoulinaient et il décida de les essuyer rapidement. Ensuite, il enfila cette serviette autour de sa taille. Son piercing était un peu trop entré dans son nombril, il porta donc sa main à celui-ci pour le ressortir doucement. Il était fier de celui-ci, comme celui qu'il avait à la langue même s'il ne montrait que rarement sa fierté face à ces petits bijoux qui avaient contribué à la souffrance de son corps. Ce n'est pas qu'il aimait avoir mal, mais il voulait que son corps souffre... C'était un peu étrange de sa part de parler comme ça, mais sa mère l'avait tellement accusé de la mort de son père qu'il avait fini par être dégoûté de son anatomie qui, autrefois, était bien faite. Maintenant, il ne restait que la peau sur les os, avec un petit tas de muscles. Il n'aimait pas vraiment le sport, il n'aimait pas vraiment mangé alors il n'était pas sorti de l'auberge....

Alors qu'il venait tout juste de sortir de la douche, il vit le professeur à son bureau. Il allait détourner la tête et aller vers ses vêtements lorsque ce dernier lui adressa la parole. Il se demandait de s'auto évaluer ? OO ! Il avait horreur de ça. Il n'aimait pas vraiment se tromper sur son compte. Parfois, lorsqu'il donnait une note au-dessus de sa véritable note, on trouvait qu'il n'était qu'un prétentieux et quand c'était le contraire, on lui disait qu'il avait fait exprès de donner une note en dessous pour épater les autres... Il avait eu une mauvaise expérience avec les auto évaluations. Mais s'il fallait le faire, comme depuis le début avec ce professeur de sexe, il se soumettrait.


"Je ne sais pas vraiment sensei... J'ai une moyenne de 10 au moins... En tous cas, je l'espère. En ce qui concerne les choses à apprendre, j'en suis absolument certain qu'il faut que j'apprenne..."


Sans rien ajouter de plus, il se dirigea vers ses vêtements. Il enleva la serviette autour de sa taille la posa sur le lit. Il ré enfila son boxer noir, puis son short, son haut et pour finir ses chaussures qui prirent un peu plus de temps. Pour cela, il s'assit sur le lit. Défaisant les lacets car il n'arrivait plus à les mettre, ensuite, il les mit sur ses pieds et glissant les extrémités des fils épais dans les trous mis pour. ('Tain la description ! =___='' Comment tout le monde s'en tape xD) Il s'arrêta un moment, en entendant son enseignant lui parler. Dans trois jours à dix heures ? OO ! C'est loin... Mais il ferait avec pour en apprendre plus sur le sexe en pratique. Il finit enfin de mettre ses chaussures, avant de se lever. Il tourna la tête vers le bureau mais s'aperçut que son éducateur était déjà levé. Il le regarda alors que celui-ci plongeait son regard dans le sien. Il sourit à la dernière phrase avant de lui dire :

"J'espère bien sensei..."

Il sortit de la salle, ne sachant pas trop où aller. L'infirmerie ? Ah oui, il lui avait dit qu'il devait aller voir l'infirmier ou l'infirmier. Raaaah, il n'en avait pas du tout envie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Examen d'entrée: Iori Akiroto Empty
MessageSujet: Re: Examen d'entrée: Iori Akiroto   Examen d'entrée: Iori Akiroto Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Examen d'entrée: Iori Akiroto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nuit 0] Passons l'examen d'entrée à Brakebills.
» Recettes d'entrées en vidéo.
» A l'une des entrées de la catacombe...
» Mission de rang D: Examen Chuunin
» - Examen de Potions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée de Kakumei :: La vie Interne :: Les salles de cours :: >> Salle sexe : la Pratique-
Sauter vers: