Le lycée de Kakumei

Le lycée de la séduction ^^
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 ~°Nouveau cours particulier°~

Aller en bas 
AuteurMessage
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeMer 16 Mai - 12:13

Iori n'avait pas daigné passer à l'infirmerie, il n'en avait pas eu du tout envie, surtout si c'était pour entendre des conseils sur son alimentation. Il n'avait jamais aimé être soumis et surtout pas par une infirmière qui voulait lui donner des ordres sur sa façon de s'alimenter. Il ne fallait pas rêver non plus ! Il détestait çà... Pourtant avec son professeur de sexe pratique, il n'avait rien dit, se laissant aller au gré des envies de son éducateur qui lui avait donné un très bon plaisir, il fallait qu'il l'avoue. Mais, il avait été un peu déçu que ça n'aille pas plus loin, même si au début, il avait eu peur de se faire prendre pour la première fois et lorsqu'il s'était fait à l'idée, c'est à ce moment-là que son enseignant avait eu cette idée de le laisser comme cela après une délivrance de sa part. Il avait été frustré mais avait essayé de ne pas le montrer et il ne savait même pas quelle avait était sa note lors de la séance dernière... Il aurait bien aimé la connaître mais il ne savait pas si Wang Syu-san voudrait bien la lui donner et puis "qui ne tente rien, n'a rien''. Alors essayer, ne lui coûte rien. Io' avait tout de même été patient trois jours, il n'avait pas le droit à une gâterie ? Mais venant de son éducateur, il en doutait fort... Il était si froid de temps en temps et si tendre qu'il ne comprenait jamais où il voulait en venir et il se demandait si un jour, il pourrait le comprendre à moins que personne n'ait réussi à le faire.

Aujourd'hui, il n'avait pas eu cours ce matin, mais il devait y aller à dix heures rejoindre Wang Syu-sensei. Aujourd'hui, il avait opté pour un pantalon de cuir noir moulant et un haut de tissu de cette même couleur ébène, avec quelques dentelles blanches, quant à ses chaussures, elles étaient moins imposantes que la dernière fois, sachant ce qu'il allait faire avec cet adulte dans la salle isolée et fermée à clef. En tout cas, il ne s'était pas trop habillé, ayant eu l'expérience de son déshabillage il y avait trois jours de cela, m'enfin. Dans les couloirs du lycée, il cherchait ce fameux couloir isolé qu'il avait passé alors qu'il était avec son professeur. Il regardait dans tous les coins, avant de le découvrir enfin et de s'y engager et d'y aller jusqu'au fond, passant devant la salle de séduction et d'amour, cette salle dans laquelle il n'avait jamais mis un pied. Il les observa tranquillement jusqu'à arriver à cette fameuse porte tant attendue durant ces quelques jours car Iori avait du mal à tenir sans sexe plus d'une semaine et déjà il trouvait qu'il avait un peu de mal... M'enfin, son cours était enfin arrivé et il se demandait bien ce que son professeur lui avait préparé pour cette fois.

Il posa ses doigts fins sur la poignet et la tourna pour avoir accès à la pièce. Il regarda le professeur, referma la porte et tourna la clef, jusqu'à entendre le taquet. Le jeune adolescent se plaça sur le lit, allongé sur le ventre, la tête posée dans ses mains et son regard tombant sur son professeur encore plus beau que d'habitude. Il le détaillait du regard, observant les traits de son visage, ses longs cheveux noirs et ses habits du jour. Le blond fit un geste gracieux de sa main pour dégager les quelques mèches de cheveux qui encombraient son visage. Il se mit alors sur le dos, s'étirant un bon coup, laissant à découvert son ventre avec la petite pierre rose qui y brillait. Il se remit dans sa première position, continuant de regarder son professeur avant de lui demander :


"Sensei ? Vous pourriez me donner ma note de la dernière fois ?"


Son ton n'était ni sûr, ni le contraire, il était neutre, cherchant réellement à savoir ce qu'il avait demandé. Pour une fois qu'il le demandait gentiment, en restant poli... Alors que d'habitude, il avait toujours été irrespectueux envers ses enseignants qui en avaient plus que marre de lui. Mais peut-être était-ce le caractère de Wang Syu-san qui le rendait aussi docile à ses avances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeDim 20 Mai - 13:45

Kei était en train que remplir les fiches d'arrivées de deux autres étudiants quand Iori entra dans le pièce. Il ne releva même pas la tête: le jeune homme avait deux minutes d'avance. Il finit donc de remplir la feuille puis leva enfin son regard pour le planter dans celui du jeune homme.

"Je t'ai mis 11,5. C'est bien pour un test d'entrée. Tu as encore beaucoup de choses à apprendre, mais tu as un bon potentiel. Je vais te donner un exemple concret: tu arrives à l'heure à un rendez-vous, c'est parfait... Mais tu n'as pas obéïs à ma demande, l'infirmière m'a dit qu'elle ne t'a pas vu. C'est bien simple, ce cours est le dernier que tu auras avec moi tant que tu ne l'auras pas fait. Tu dois apprendre la soumission, c'est essentiel dans une relation dualle. Tu ne dois pas chercher ton plaisir uniquement mais aussi celui de ton ou ta partenaire et donc tu dois être attentif à ses demandes qu'elles soient clairement exposées ou non. Si tu n'es même pas capable de te plier aux règles du lycée, tu ne seras jamais mieux qu'une pute qu'on se tappe quand on en a envie mais dont on se moque totalement. Si tu veux le respect de ton partenaire, respecte le."

Après sa tirade, Kei se leva. Il avait volontairement pointé le fait que Iori vendait son corps par le passé. Mais il ne savait pas si cela affecterait ou non le jeune homme. Mais surtout, ce qui était sous entendu dans son discours c'était qu'il n'avait pas été écouté et que pas conséquent, il n'écouterait pas non plus les demande du jeune homme. Il avanca vers le garçon et désserra la ceinture de son kimono avant de l'ôter totalement. Il posa l'habit de tissus sur un chaise et se coula sur le lit contre le garçon. Il passa aussitôt sa main entre ses jambes, passant dans son pantalon pour se saisir de son membre. Il se pencha à l'oreille du garçon et murmura:

"Puisque tu n'écoutes pas mes demandes, je ne prendrais plus la peine de demander..."

L'objectif du cours était simple: l'adolescent devait apprendre la soumission, il l'apprendrait ! Sans ménagement, Kei remonta le haut noir et posa ses lèvres sur la peau du dos offert avant d'aller ouvrir le pantalon. Son autre mains s'affairrait déjà à masturber le sexe tendu. Il découvrit donc les fesses du garçon et, ne prenant pas la peine d'enlever plus le pantalon, commenca à lecher et mordiller les fesses douces et pâles du jeune homme...

[ca sent le viol à plein nez tout ca... dis moi si ca te dérange...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeVen 25 Mai - 11:56

[Non, non ne t'inquiètes pas xD !!]

Lorsqu’il était entré, Iori avait remarqué que son professeur ne porta pas attention à lui, c’est ce qui le déçut sans vraiment qu’il ne le montre. Il ne se priva pas pour s’allonger tranquillement sur le lit pensant que son sensei semblait remplir quelque chose mais il ne cherchait pas à savoir ce que ça pouvait bien être. En revanche, il le questionna sur sa note de son examen dernier. Il attendit patiemment que son enseignant sur sa note de son test. Il attendit patiemment que son enseignant daigne bien poser son regard sur lui. Mais, en fin de compte, il aurait peut-être dû s’abstenir de lui poser cette question car il fut extrêmement déçu de sa note, même si son visage restait impassible. Il n’avait pas été habitué à ce genre de résultat bien que ses bulletins de notes soient catastrophiques, il le faisait simplement pour enrager sa pauvre mère, déjà folle de le voir s’habiller parfois telle une fille. Elle n’aurait jamais cru que son unique enfant puisse se détourner d’elle, mais justement elle qui l’avait cherché. M’enfin, tout ça pour arriver au fait que Iori refaisait ses contrôles, pour vérifier ses véritables compétences et il avait toujours été fier. Mais pour cet examen, il savait très bien qu’il ne pourrait par le refaire lui-même car c’était un cours de sexe pratique et seul un professeur spécialisé en la matière pouvait lui donner une note exacte. Et il savait très bien qu’il devait apprendre plein d’autres choses. Certes, Iori était un très bon élève qui apprenait très vite mais il n’avait aucune envie d’avoir les compétences que lui enseignerait Wang Syu-san.

Apparemment, cette foutue infirmière avait rapporté au professeur de sexe du blondinet qu’il n’était venu à la salle qu’il appelait mini-hôpital… Il n’était pas question qu’il y aille, même si c’était le professeur que Io’ craignait le plus –pour le moment- qui le lui demandait ? En effet, Wang Syu-sensei arrivait facilement à intimider le jeune ado’ rien qu’avec cet air froid et dominateur. En fait, il ne savait pas de quoi il était capable et avait peur des réactions qu’il pouvait adopter. Pourtant aujourd’hui, il avait envie de faire contre sa volonté ce qui semblait être risqué mais le blond adorait le danger. Devait-il ? Pour ce cas, il n’irait prendre le régime que lui proposerait la nurse. Mais il fut surpris quand son éducateur lui parla du "métier" qu’il exerçait en dehors des cours. Comment pouvait-il savoir une chose aussi intime ? Raah, et puis de toute façon, il s’en fichait bien. Soudain, il se redressa brusquement sur ses coudes en entendant le mot "pute" qui n’était pas convenable aux yeux du jeune-homme. Il n’était pas ce genre de filles, pas du tout… Il n’aimait pas ces femmes presque incultes et bêtes, bien qu’il y ait certaines exceptions… Mais, il détestait qu’on le compare à elles. Io’ était assez en colère mais ne le montrait pas, observant d’un regard neutre l’homme qui se trouvait à son bureau. Quand il eut fini son discours, le blondinet se décida à parler sur un ton qui n’exprimait rien :

"Pour votre information personnelle, je ne suis pas une "pute" comme vous le dites si bien mais un "gigolo". Et puis que ce soit le dernier cours ou non, cela m’est bien égal… Je ne cherche en aucun cas à avoir une relation durable et c’est bien mon "job" d’être un objet pour les autres car je sais très bien qu’ils se fichent de moi et c’est réciproque. En tout cas, je suis toujours attentif à leurs demandes puisque c’est eux qui me disent ce je dois faire et doivent me payer en conséquence. En ce qui concerne l’infirmerie, je ne compte pas y aller à moins que vous ne décidiez de devenir infirmière… Ah oui, j’oubliais… Ce n’est pas dans vos compétences puisque vous n’êtes qu’un simple professeur de sexe pratique…"

C’était de la pure et simple provocation. Dangereux ? Oui, probablement, mais c’était simplement pour voir comment il allait réagir. Mais il avait complètement oublié que tout était permis dans cette école. Il observa son éducateur se déshabiller, toujours nu sous son kimono. Hmm… Ce corps était exquis. Il le laissa se couler sur le matelas à ses côtés. Il fut surpris, se crispant en sentant la main de l’adulte sur son sexe. Iori trouvait qu’il y allait un peu rapidement aujourd’hui et ça le gênait quelque peu. Mais il n’eut pas son mot à dire puisque les paroles de son sensei étaient claires. Mais le jeune-garçon ne l’entendait pas de cette oreille, il était censé aller contre sa volonté… M’enfin… Il était vrai que son enseignant savait s’y faire avec lui,, mais pour cette fois, il résisterait à ses avances parce qu’il n’avait aucune intention d’être soumis. Il frémit tout de même quand les lèvres de Wang Syu-san se posèrent sur son dos alors que sa main avait entamé des mouvements de va-et-vient sur son membre… Il ondulait déjà, s’efforçant de ne pas gémir et son professeur avait déjà découvert ses fesses, lui prodiguant quelques morsures et lèches qui ne faisaient que l’attiser encore. Iori posa sa main sur son poignet pour que l’adulte arrête son action manuelle sur son membre tendu. Ce que lui faisait son sensei allait beaucoup trop vite mais il avait du mal à le repousser, étant trop faible par rapport à lui. Ses yeux s’étaient fermés instantanément… c’était plus fort que lui. Ayant pris un rôle vexé, il le jouerait jusqu’au bout à ses risques et périls. Il était en train d’essayer de rejeter son enseignant autant qu’i le pouvait mais son plaisir montait trop précipitamment en lui. Les mains expertes de cet homme qui le dominait savait exactement quoi faire et il se sentait déstabiliser. Pour pousser sa rébellion encore plus loin, il n’hésita pas à faire des remarques désobligeantes à son sensei :

"Lâchez-moi ! Je ne vois pas en quoi vous me donneriez du plaisir puisque je ne suis qu’une "pute qu’on se tape quand on a envie" !! De plus, votre corps ne me fait aucun effet et je n’ai pas du tout l’intention de m’offrir à vous puisque ce cours est le dernier !"


Mais ce qu’il disait était complètement contradictoire aux réactions de son corps qui lui voulait continuer… Son cerveau n’avait jamais été en harmonie avec son anatomie et il se demandait s’il le pourrait un jour, en tout cas, il ne voyait pas du tout les objectifs des cours de sexe pratique si ce n’était peut-être recevoir du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeLun 28 Mai - 9:26

Kei écouta le discours du garçon mais n'y répondit pas, ce n'était pas vraiment necessaire... Bien que le garçon semblait dans un état d'esprit rebel, mais son corps encourageait le professeur à continuer son oeuvre... Il mastubait toujours le jeune homme alors que sa langue s'immiscait entre les fesses de l'élève pour le préparer... Le garçon posa sa main sur son poignet pour le faire arreter... Kai décida de jouer un peu, il arreta son mouvement de va et vient mais laissa ses doigts sur le sexe tendu. Il s'amusa à changer la pression de ses doigts, à bouger un tout petit peu ses doigts... provoquant des frissons sur le peau du blond. Puis, alors que celui ci avait relaché la pression de son poignet, au moment où sa langue entrait en lui, il reprit sans préavis un mouvement rapide... Quand Iori prit la parole, Kei retira sa langue de son intimité pour la remplacer par ses doigts - trois d'un coup - et remonta s'ettendre contre lui, son sexe frottant contre ses fesses. Il lui lecha sensuellement l'oreille et répondit doucement:

"Qui a dit que je voulais te donner du plaisir ? Je te l'ai dit... Tu ne m'écoutes pas, je ne t'écoute pas... Ton avis m'importe peu... Tes désirs non plus... Tu dois apprendre à obéïr Akiroto..."

Sur ces mots, Kei retira ses doigts de l'intimité du jeune homme et plaqua ses deux mains sur ses hanches - il lache donc aussi son sexe - avant de le pénétrer. Il fit cela dans un geste extrèmement lent avancant centimètres par centimètres le plus doucement possible. Quand il fut entièrement en lui, il s'immobilisa:

"Si tu ne me donnes pas du plaisir, tu n'en recevras pas, Akitoro, c'est aussi simple que ça... Je peux te prendre de manière violente et douloureuse tout comme je peux me montrer très doux... C'est ainsi que ça marche. Penses à toi, soit égoïste et tu souffreras. Occupe toi de me satisfaire et tu atteindras un monde de plaisir que tu n'imagines même pas... Et tu sais que je ne me vante pas..."

Sur ses mots, Kei sorti entièrement et brusquement de l'intimité du garçon et s'étendit sur le dos, offert.

"Que choisis-tu ? Ton départ avant que je jouisse n'est pas une option possible..."

Les bases étaient posées. Si le gosse n'apprenait pas la soumission douce, il apprendrait la soumission par la force. La facilité avec laquelle le proffesseur l'avait pénétré sans même prendre en compte que c'était sa première fois en était une preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeVen 1 Juin - 11:49

[Nyaaaaaaaaaaaah >< ! Gomen pour le retard mais j'ai eu à faire cette semaine ><" !! J'espère que le post te satisfera =/]


Le professeur ne sembla pas affecté par les paroles de son élève puisqu’il ne lui répondit même pas… Il continua même de le faire frissonner d’une façon assez étrange car cette langue qu’il sentait sur ses fesses, il n’avait jamais ressenti une telle sensation auparavant. Iori ondulait du bassin sans vraiment qu’il ne le veuille, son corps réagissait de lui-même face au plaisir que lui procurait son éducateur. Il se mordait fortement la langue pour s’empêcher de gémir pour ne pas lui montrer qu’il aimait ce qu’il lui faisait. C’était une douce torturer à laquelle, il avait vraiment envie de succomber, mais non, il ne devait pas. À ses risques et périls, il posa sa main sur le poignet de Wang Syu-san pour qu’il arrête ses mouvements délectable et c’est ce qu’il fit… enfin à moitié… Il laissa tout de même ses doigts faire des pressions différentes sur son pénis. Alors qu’il avait réussi à ouvrir les yeux, il avait dû les refermer étant parcouru par une forte chair de poule qu’il n’avait pas contrôler. Il se cambra une fois, mais cette fois-ci, il ne put retenir un gémissement de bien-être. La langue de son professeur continuait son chemin entrant de plus en plus dans la fente de ses fesses lui arrachant de nouveaux frissons. Doucement, il avait relâché son poignet, succombant presque à cette torturer. Il rassembla une partie de ses forces pour lui parler et l’implorait de le lâcher, essayant de trouver des arguments plausibles.

Mais à la fin de son discours, il sentit quelques chose entrer en ses chairs assez rapidement. Par la surprise, il ouvrit les paupières et bougea un peu, comme s’il avait envie que cette "chose" sorte de son intimité étroite. Iori sentit un poids sur son corps, puis une sorte de bâton chaud frottant son postérieur. Il se doutait de ce que ça pouvait bien être. Il laissa son éducateur lui lécher l’oreille d’une façon qu’il appréciait particulièrement. Io’ avait du mal à retenir ses cris de plaisir qui s’étouffaient dans sa gorge. Il avala mal sa salive et fronça les sourcils. Obéir ? Ce mot n’était pas de son vocabulaire, il obéissait seulement si on le payait mais auquel cas, il n’avait plus obéi depuis l’âge de treize ans et ce n’est pas maintenant qu’il allait le faire. Il détestait qu’on lui donne des ordres et encore plus si c’était un professeur qui les donnait. Il était vrai que le jeune ado’ avait du mal à contre-dire Wang Syu-san et encore moins de lui désobéir mais comme c’était le dernier cours, il refusait de perdre sa virginité maintenant et surtout avec un homme comme lui ? Pas qu’il était déplaisant, au contraire, mais son caractère le gênait quelque peu. Mais, il n’avait pas d’idée pour l’empêcher de le prendre… Il se demandait s’il finirait par le laisser partir sans rien lui faire…

Il perçut bientôt que les doigts se retiraient de lui, il fut soulagé –malheureusement ce fut de courte durée-… Mais, on lui prit les hanches et il paniqua. Lui qui avait pensé que le professeur avait fini par abandonner, il s’était bien trompé. Le membre durci de son instructeur entrer en lui. Certes, tout était fait en douceur et lenteur, mais une étrange douleur lui faisait ouvrir la bouche de stupéfaction… Il avait osé, il avait osé lui prendre sa virginité sans son accord au préalable. L’adolescent avait mal, autant physiquement que moralement, on avait touché sa fierté masculine… Ses mains avaient fortement agrippé les draps du lit et son visage s’était crispé. Il essayait de ne pas crier de douleur… Il les étouffait en se mordant la chair de son bras. Il voulait répliquer, dire son mécontentement mais rien ne sortait de sa bouche, absolument aucun son, alors il le laissa parler… Iori n’avait jamais appris à lutter contre quelque mais là, il le voulait parce qu’il n’avait aucune envie que ça se passe comme cela pour sa première fois… Il ferma les yeux quand son "maître" de son intimité douloureuse et dilatée, d’une façon brusque et rapide. De plus, il ne se sentait pas du tout à l’aise dans ses vêtements qui étaient à moitié sur lui. Wang Syu-sensei lui demanda de choisir ce qu’il voulait. Comment pouvait-il lui demander une chose pareille alors qu’il avait déjà commencé à faire ce qu’il avait à faire. Mais puisqu’il le lui demandait, sa réponse était déjà prête :


"Je n’ai aucune envie de vous ! Je n’ai aucune envie de vous savoir ou de vous sentir en moi… Rien de chez vous ne m’attire alors laissez-moi tranquille !! Vous voyez bien que vous n’aller aboutir en rien avec moi !!"


En fait, tout le corps de son éducateur l’attirait mais il ne voulait pas le lui dire car ça pouvait peut-être l’incité à continuer sur sa lancée… Les draps étaient toujours entre les doigts du jeune garçon… En fin de compte, il n’aurait pas du jouer au grand et vouloir contre-dire son professeur… Maintenant, il allait devoir subir ce que ce dernier choisira de faire de lui… Et puis, son corps n’avait aucune importance. Ce n’était qu’un amas de chair dont tout le monde s’en fiche alors pourquoi s’en faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeDim 3 Juin - 8:46

A la réponse du garçon, Kei poussa un soupire et d'un geste vif, il s'empara de lui et le fit rouler sur le lit de telle façon à ce que Iori soit face au matelat et son professeur au dessus de lui.

"Tu t'entêtes et choisi la souffrance ? C'est comme tu veux, Akiroto. A tout moment je peux redevenir doux, il suffit que tu le demandes, que tu acceptes de me donner du plaisir, par toi même... Mais de toute façon, j'en prendrais."

Ce n'était pas le cas. Kei détestait prendre les élèves de force, mais ce garçon ne pourrait jamais être un bon partenaire tant qu'il ne pensait pas aussi au plaisir de l'autre... Et il avait beau dire qu'il ne faisait que ce que lui demandait ses clients, ce n'était pas le cas... Il faisait ce qu'il voulait en faisant croire à ses clients que c'était ce qu'ils voulaient. Cet adolescent n'avait jamais respecté ses partenaires et il fallait clairement changer cela.

Sans attendre plus, Kei entra de nouveau en lui. Si Iori avait trouvé la première fois, qui était pourtant extrèmement douce, douloureuse, que penserait-il de celle ci ? A peine fut-il entré, que Kei entama de rapide et brutaux mouvements de va et vient, pilonnant sans relache l'intimité du jeune homme. Il poussait des gémissements de plaisir surjoués, mais il était suffisemment rodé à l'exercice pour que Iori ne se rendre pas compte qu'il ne prenait pas vraiment de plaisir... Et puis, c'était son travail, pas autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeDim 3 Juin - 10:43

Iori fut vraiment surpris quand le professeur le roula sur le lit, pour qu'il ne puisse pas le voir. Il s'en voulait maintenant de l'avoir provoquer de la sorte car peut-être que maintenant, il allait souffrir comme il n'avait jamais souffert... Mais il ne voulait pas perdre sa virginité maintenant, il y tenait, c'était sa fierté masculine et qu'on la lui prenne, c'était comme s'il allait marcher tout nu pendant le restant de sa vie... Il ne savait pas ce qui allait se passer par la suite, s'il le pénétrait maintenant. Quand il fut dans cette position, il ne bougeait plus, il fermait simplement les yeux et serrait les dents attendant à tout moment que son éducateur le prenne définitivement... Ses doigts continuaient de serrer les draps du lit... Pourquoi avait-il voulu jouer au grand ? Pourquoi avait-il voulu lui tenir tête ? Maintenant, il allait devoir assumer son erreur... Il écouta ce que Wang Syu-san avait à lui dire mais il ne répondrait plus, sachant ce qui allait lui arriver dans bientôt quelques minutes... S'il avait trop mal, peut-être lui demanderait-il de reprendre un rythme moins soutenu mais fier comme il était peut-être, resterait-il là, à se morfondre et à souffrir pour ensuite pleurer toutes les larmes de son corps... Mais après-tout, c'est lui qui l'avait cherché, il devait subir et acceptait cette souffrance profonde.

Son professeur entra en lui, mais il ne s'y attendait pas... Iori serra les dents et mordit sa langue pour ne pas crier... Ce bâton chaud qu'il sentait à l'intérieur de son corps... Il ne s'y habituait pas et les rapides et brusques coups de rein le faisaient atrocement souffrir. Il savait que les murs étaient insonorisés... Il ne put se retenir plus et laissa des cris de douleur résonner dans la pièce. Une larme coula le long de sa joue, mais elle se transforma rapidement en des sanglots qui ne purent s'arrêter... Il avait mal, tellement mal... Le jeune adolescent avait l'impression qu'on était en train de déchirer son corps en deux et les gémissements de son éducateur le dégoûtaient... Comment pouvait-il faire une chose aussi horrible avec le corps d'un gamin de seize ans... Il s'en fichait ? Iori commençait à le haïr... Ses cris redoublaient au fur et à mesure que son sensei s'introduisait en lui. Même lors du cours dernier, il s'était montré doux et presque sympathique envers lui, il n'aurait jamais cru qu'un tel monstre sommeillait en lui... Il savait à quoi s'en tenir la prochaine... Mais après tout, il n'y avait pas de prochaine fois, puisque c'était la dernière heure de cours avec cet homme qui... le violait ? C'était bien un vol, non ? Doucement, il réussit à articuler :


"Vous... vous me... faites mal..."


Mais ce n'était qu'un simple murmure, il n'irait pas le répéter encore... Il souffrirait jusqu'à ce que son éducateur se déverse en lui... Il l'avait cherché alors il acceptait sa défaite et acceptait donc de se faire pénétrer d'une façon ou d'une autre, quelqu'elle soit... Mais il avait vraiment du mal à le supporter et il se demandait s'il n'allait pas ravaler sa fierté pour cette fois... Il avait l'impression de saigner, mais il ne voulait pas ouvrir les yeux, il ne voulait pas regarder la personne qui se trouvait derrière lui qui prenait du plaisir en ayant son corps comme s'il était esclave... Il ne savait plus quoi faire... Les larmes continuaient de rouler sur ses joues, ses cheveux blonds étaient trempés... Il subissait tout ce qu'on lui faisait, ne s'habituant toujours pas à la douleur qui déchirait son fort intérieur. Il laissa sa tête tomber sur le matelas. Iori allait encore sombrer dans l'anorexie, quand il ne se sentait pas bien, il ne mangeait plus... Et comme, il n'avait aucune intention d'aller voir l'infirmière... Il n'essayait même pas de se débattre, sachant très bien que cela ne servait à rien puisque son professeur avait dix fois plus de force que lui. Comment ce faisait-il qu'un homme avec un corps et un visage d'ange comme le sien soit aussi cruel ? Pourtant, il l'attirait bizarrement, mais en ce moment, il le détestait, il ne voulait plus entendre parler de lui.

*Laissez-moi... Laissez-moi m'en aller...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeDim 3 Juin - 14:15

Les sanglots du jeune homme perturbèrent Kei. Il ralentit et dit sur le ton du conseil:

"Détends toi, plus tu te crispes, plus tu auras mal."

C'était comme si il lui disait que c'était juste un mauvais moment à passer... Mais il ne devait pas le prendre en pitié. Il devait se montrer dur tant que l'adolescend ne cedait pas. Iori apprenait la soumission par la force, mais le professeur aurait préféré qu'il lui demande d'arrêté. Il etendit vaguement que le jeune homme avait murmuré quelque chose mais il ne saisit pas quoi. Le professeur accéléra le mouvement et se remit à gémir de plaisir. Pourtant, son regard, sérieux et inquiet, était fixé sur le visage ravagé de larmes du garçon. Il souffrait de lui faire ça... Et il décida d'abreger les souffrances du jeune homme en provoquant sa jouissance... Ca avait été rapide, comme si il avait pris un tel plaisir qu'il n'avait rien pu contrôler. Il se libéra donc dans un râle rauque qui envahit la pièce en recouvrant les pleurs et les cris de douleur de l'adolescent. Il se laissa tomber sur le jeune homme en reprenant sa respiration et il dit à son oreille:

"Tu te prends pour un gigolo... Mais ce que tu fais ne vaut pas mieux que ce que je viens de faire... Et si un jour tu recroises tes clients que tu as sauté sans t'interresser à leur propre plaisir, ils se diront qu'il n'y a pas de raison pour que ça ne se passe pas dans l'autre sens. Ils te donneront de l'argent et te sauteront comme une vulgaire pute. Et tu ne pourras rien dire, ils auront payé... Si tu ne veux plus revivre ce que tu viens de vivre, il faut respecter tes partenaires, écouter leurs désirs avant les tiens... Tu ne dois pas penser qu'à toi pendant l'acte, sinon ça donne ce que je viens de faire."

Kei sorti de l'intimité du jeune homme et vit un peu de sang. Il lacha un juron et se leva du lit pour passer un coup de fil. Pendant que ça sonnait de l'autre côté, il regarda le jeune homme encore étendu sur le lit et lui dit d'une voix froide, bien que cela lui brisait le coeur:

"Va te laver, Akiroto... Allo, c'est Kei, j'ai besoin de toi... Oui, en salle de pratique... Hmm... Un court un peu violent... Il saigne un peu... Je t'attends, merci."

Au moins, il allait voir l'infirmière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeLun 4 Juin - 8:09

Le professeur lui demandait de se détendre ? Mais comment pouvait-il le faire dans un moment de souffrance pareille. Oui, peut-être qu'il aurait moins mal mais il n'avait jamais ressenti ça... Il remarqua que son professeur avait ralenti ses mouvements en ses chairs et Io' ne sentit presque plus la douleur et le ton qu'avait choisi son éducateur pour le parler l'avait quelque peu surpris. Ses larmes continuaient de couler, mais cette fois-ci, il essayait de les faire silencieusement pour ne pas que Wang Syu-san les entendent, mais c'était peine perdue de toute façon puisqu'il avait conseillé de se "laisser aller" mais Iori ne fonctionnait pas comme ça. Quand il prenait du plaisir, il se détendait mais si on le prenait de force, il ne pouvait rien d'autre que de se crisper et de subir bien que ça lui fasse encore plus mal... Il aurait voulu lui demander d'arrêter mais il ne pouvait pas... Le jeune adolescent était trop orgueilleux pour se laisser abattre d'une telle façon, même si elle était aussi horrible. Io' ne répondit rien à son sensei qui semblait vraiment prendre du plaisir... Ce plaisir charnel... Peut-être ne l'aimerait-il plus, serait-il dégoûter ? Car si le sexe, c'était cette horreur de la vie, il préférait y renoncer mais y arriverait-il ? Lui qui avait toujours aimé ça ?

Le blondinet murmura quelque chose... Les actions de son "maître" s'accélérèrent en son intérieur, il souffrait mais peu à peu il s'y habituait. Mais il n'était pas excité, il ne ressentait aucun plaisir, il pensait trop à ce qu'on était en train de lui faire... et ça ne faisait qu'empirer ses sanglots et ses cris de douleur... Lui qui s'était dit ne plus jamais pleurer pour un rien, certes, ce n'était pas rien, mais il n'avait plus jamais voulu laisser ces gouttes d'eau salée glisser le long de ses joues mais avec cet événement, il ne pouvait rien faire d'autre, en plus de subir docilement. Il avait l'impression que son prof' faisait exprès d'accélérer ses mouvements pour ainsi jouir plus vite, mais il ne comprenait pas pourquoi il voulait le faire rapidement... Les pensées du jeune garçon était embrumées, il ne savait plus quoi dire, quoi penser ou encore quoi faire. Il était vidé de tout, il se sentait comme un invalide. Alors qu'il pensait à tout son passé, il perçut un liquide chaud battre contre ses parois et la voix rauque de Wang Syu-sensei qui laissait un dernier cri de plaisir. Quand il remarqua que son éducateur s'était allongé sur lui, ses pleurs continuèrent de plus belle. Voilà, c'était fini... Il allait enfin pouvoir partir. Il ne bougea pourtant pas, écoutant ce qu'il avait à lui dire après ce viol...

Dans un sens, Kei avait raison, il n'avait pas respecté ses clients, mais il ne s'en rendait toujours pas compte. Un filet de salive coulait sur son menton, et d'un lent revers de la main, il l'essuya. Les draps étaient trempés de sueur et des larmes du blond. Lorsqu'on se retira de lui, il entendit Wang Syu-san dire un juron (Je reprends tes mots xD), mais il ne savait pas pourquoi. Quand l'adulte sortit du lit, Iori se roula en boule, dos au prof'. Une de ses mains partit rejoindre son intimité, passant sur sa virilité, l'autre cachait son visage, alors qu'il continuait de pleurer... Il n'arrivait plus à arrêter. Il n'avait plus mal mais avait peur de ne pas pouvoir tenir sur ses jambes. Il lui dit d'aller se laver, mais il avait perdu tout courage de se lever. On dirait qu'il était en train de téléphoner... À qui ? On aurait dit qu'il s'en fichait de l'horreur qu'il venait tout juste de faire... Iori avait toujours les yeux fermés, ne voulant en aucun cas les rouvrir, surtout si c'était pour voir celui qui l'avait fait autant souffrir en le pénétrant de force... Doucement, il murmura, ayant retrouvé son calme, mais il le dit très doucement, parce qu'il ne voulait pas que son professeur l'entende :


"Vous êtes cruel..."

Il n'avait pas bougé du lit, et il n'en avait pas l'intention. Pas qu'il voulait encore braver les ordres de son "maître", mais il ne voulait pas revoir son corps après ça. Il avait une envie de suicide (Il va un peu loin là, ne ? OO")... Il avait envie de frapper Wang Syu-san mais toutes ses forces l'avaient abandonné alors pourquoi tentait quelque chose... Il ouvrit doucement les yeux, mais ne vit pas son éducateur, puisqu'il était de dos, c'était tant mieux pour lui.. Sa main qui cachait son visage, monta vers ses cheveux pour les caresser, les tirer fortement sans trop forcer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeLun 4 Juin - 16:30

Kei regardait son élève en silence. Il était vraiment inquiet. Peut être l'avait il brisé plus que de raison... Il soupira et reveti son kimono en silence puis on frappa à la porte. Il alla ouvrir et une jeune femme aux longs cheveux blonds ondulés entra dans la pièce. Elle regarda Kei d'un oeil critique mais vit qu'il n'était pas vraiment bien donc elle ne dit pas un mot. Elle s'approcha du lit et s'assit pour regarder le garçon.

"Iori Akiroto, c'est ça ?"

Kei acquiesca lentement. Elle le regarda en froncant des yeux et dit doucement:

"Toi, tu vas encore passer la soirée au night... Vas te doucher, je prends la relève..."

Elle le regarda quitter la pièce pour rejoindre la douche et elle se pencha sur le jeune homme en posant doucement sa main sur son épaule:

"Iori, c'est fini. Il ne recommencera plus. Il ne le fait jamais deux fois. Il a fait ça pour te faire réflechir. Maintenant, ce cours est terminé. Je m'appelle Artémis, me permets-tu de m'occuper de toi ? Tu es blessé."

Sa mains frolait doucement son épaule. C'était la première fois qu'elle voyait un garçon comme lui, si abatu... Généralement, quand Kei les violait jusqu'au bout, c'était de la haine qui brillait en eux... Là, elle s'inquietait vraiment... Surtout que, comme le lui avait indiqué Kei, il était très mince, preuve qu'il ne prenait pas soin de son corps.

Elle demanda alors doucement:

"Aimes-tu ton corps, Iori ? Si ce n'est pas le cas, les autres ne pourront pas l'aimer non plus. Si tu le délaisses, il finira par te trahir. Il t'abandonnera à un moment où tu auras besoin de lui."

Elle passait doucement ses mains dans les cheveux du jeune homme, elle voulait le serrer contre elle, mais elle craignait sa réaction si elle tentait quoi que ce soit.

Pendant ce temps, comme un automate, Kei prit sa douche, se savonna, se nettoya et se secha intégralement avant de revetir un autre kimono - il a des changes dans sa salle de bain - puis il mit la main sur la poignée... Mais il n'osa pas sortir... Il resta là, figé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeMer 6 Juin - 10:45

Iori restait en boule, ne bougeant toujours pas. Il entendit quelqu’un entrer dans la pièce, il ne savait pas qui ça pouvait être mais il ne voulait le savoir non plus… Mais rapidement, il comprit que la nouvelle personne était une femme. Sa voix semblait douce et calme et il perçut qu’elle s’était assise près de lui car un nouveau poids s’était installé sur le matelas, et il ne voyait pas qui d’autre cela pouvait bien être à part peut-être le professeur. La soirée au night ? C’était quoi ? Une boîte de nuit ? Raah et après tout, ce n’était pas son problème… Il faisait ce qui lui plaisait et le jeune adolescent venait à peine de le remarquer. Il ne comprenait toujours pas pourquoi il avait osé faire ça… Alors que les deux adultes discutaient, le blondinet ne cessait de réfléchir à ce qui c’était passé et qu’est-ce qu’il allait faire ensuite ? Peut-être allait-il se réfugier dans sa chambre et y restait jusqu’à ce que sa honte disparaisse… Et puis d’un côté, c’était bien de sa faute s’il l’avait violé. Il l’avait certainement mérité, même si ce que Wang Syu-san avait réalisé n’était pas pardonnable. Il entendit la porte de la douche se refermer et il fut comme soulagé de son absence… Mais il resta toujours dans la position qu’il avait adoptée depuis la fin de l’acte… Ses deux mains s’étaient rejointes pour passer ensuite ses bras autour de son ventre qui maintenant lui faisait mal. Etait-ce normal ? Il n’en savait rien mais il refusait de parler à l’infirmière. (‘Tain, il est têtu ><"). Pourquoi voulait-il toujours avoir le dernier mot ? Justement, c’est bien à cause de cela qu’il avait engendré sa "perte" et pourtant, ça ne lui avait pas servi de leçon. Il allait bien falloir qu’il se relève mais il ne se sentait toujours pas capable de tenir sur ses jambes.

Alors qu’il réfléchissait, il sentit une main se poser sur son épaule ce qui le fit sursauter. Il se crispa encore plus, et enfouit sa tête entre ses genoux. Maintenant, il avait peur lorsqu’on le touchait, spécialement lorsqu’il s’agissait d’un adulte. Peut-être finirait-il par redevenir comme avant mais ça ne serait pas avant un petit bout de temps… Ce qui était sûr c’est qu’il aurait du mal à ce que son éducateur l’effleure.. Comment un homme aussi beau que lui pouvait-il être aussi cruel au fond de lui ? Il était vrai qu’il parlait un peu froidement mais il aurait pu cacher un minimum de sensibilité, non ? Iori avait vraiment aimé le premier cours, il lui avait fait toucher le septième ciel, rien qu’avec des préliminaires. C’était la première fois qu’on s’était occupée de lui de cette manière… et penser que pour ce coirs, il lui avait "fait l’amour" avec force et brutalité… Il avait toujours du mal à y croire. Il avait aimé ses mais quand elles le touchaient, _a l’avait transporté. Mais peut-être était-il en train d’exagérer sur ses sensations… L’infirmière essayait de le réconforter mais il avait du mal à croire que son prof’ ne recommencerait plus, il ne savait pas combien de fois il avait "pratiqué" cette horreur. Iori se sentait saigner, en effet, légèrement mais il n’avait aucune envie qu’on le soigne, il pouvait le faire lui-même… Sa voix tremblait, mais son ton assez sec et calme, il arriva à lui dire :


"Non… ça va.. je… je vais bien…"

La jeune femme s’attaque ensuite à son point faible : son corps. Il détestait parler de lui mais surtout de son passé. Il savait que Wang Syu-san le connaissait car ce dernier lui en avait explicitement parlé. Si c’était pour discuter de ce genre de choses, il préférait s’en aller et qu’elle ne sache rien mais il aimait beaucoup son prénom. Artémis, ce n’était pas le nom d’une déesse grecque ? La déesse de la chasse et de la lune ? En tout cas, il ne voyait toujours pas son professeur revenir et il avait envie de profiter de cette occasion pour sortir sans qu’il ne puisse le voir. Bien qu’il souffrait, il desserra ses bras et essaya de se relever. Il se laverait autre part, dans sa chambre par exemple, mais il était hors de question qu’il le recroise, il n’avait plus envie de le voir après ce qu’il lui avait fait. Les gestes d’Artémis étaient doux lorsqu’elle lui touchait les cheveux. Dans un simple geste de la tête, il lui fit comprendre qu’il ne voulait pas qu’elle le touche. Une fois assis sur le lit, il se sentit très mal, comme une envie de vomir mais il voulut se retenir, pour cela, il replia ses jambes contre son torse et y enfouit sa tête de nouveau. Il ne pleurerait pas, il ne voulait plus ; une voix encore tremblante, il lui annonça :

"Je vais mieux… Je vais rentrer dans ma chambre…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeMer 6 Juin - 14:06

L'infirmière cessa de toucher le jeune homme en s'excusant au moment où il se débatit de ses mains. Elle ne l'aida pas à s'assoir mais quand elle senti qu'il n'allait pas bien elle fit un geste vers lui qu'elle stoppa net. Elle regardait l'adolescent au silence et quand il évoqua de retourner dans sa chambre, elle acquiesca. Elle se leva et alla vers un placard qu'elle ouvrit pour en sortir un peignoir léger.

"Tu préfères remettre tes vetements ou juste mettre ça sur tes épaules ?"

Allait-il accepter d'avouer qu'il n'avait pas la force de s'habiller seul et accepter cette tenue simple à mettre ou allait-il s'enteter comme il l'avait certainement fait plus tôt pour en arriver là ? Elle lui souriait tranquillement, rassurante.

Elle s'approcha à nouveau de lui tout en gardant une certaine distance et elle dit d'une voix apaisante:

"Je vais te racompagner, d'accord ? Juste pour que tu ne sois pas tout seul dans les couloirs. Je vais aussi demander à ce qu'on te serve ton repas dans ta chambre."

Amicale, elle lui tendit la main pour l'aider à se lever.

***

Kei s'était enfin décidé à ouvrir la porte. Il la poussa un tout petit peu en silence puis jeta un oeil dans la pièce. Le jeune homme avait l'air d'aller vraiment mal. Il ferma les yeux une seconde et quand il les rouvrit, il croisa le regard d'Artémis et fit un pas en arrière. Il devrait attendre avant de sortir. Pour le bien d'Akiroto, ils ne devaient pas se croiser maintenant. Il se laissa tomber contre le mur et des larmes coulèrent doucement sur ses joues. Il détestait faire ça, vraiment... Parce que c'était enfoncer les élèves au plus bas et c'était prendre le risque de les perdre définitivement... L'un de ses élèves s'était suicidé après une telle séance. Il ne connaissait Iori que depuis quelque jours. Le jeune homme avait semblé avoir un caractère suffisemment fort pour survivre... Mais qu'est-ce qui lui permettait d'affirmer ça... Heureusement, Artémis ne laisserait pas Iori tant qu'elle ne serait pas certaine qu'il ne ferait rien contre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeJeu 7 Juin - 11:09

Le jeune garçon ne voulait pas que cette infirmière le touche, il ne voulait qu’elle lui donne des conseils sur son alimentation, s’il venait à tomber à cause de ça, c’était son problème pas le sien. Il n’avait aucun droit sur lui… En tout cas, il l’espérait mais vu le caractère doux qu’elle avait, Iori ne pensait pas qu’elle lui ferait quelque chose de mal mais il n’en avait pas envie, il ne voulait pas qu’elle s’occupe de lui… Il n’avait pas du tout l’habitude de cela. Alors qu’on le fasse maintenant, ça lui paraissait un peu bizarre. Alors qu’il était assis sur le matelas, il ressentait un fort mal de ventre et une envie de vomir pas conforme aux habitudes. Mais s’il avait envie de vomir, il le ferait dans sa chambre, il ne voulait pas entrer dans la salle de bain et risquer de croiser son professeur. Ses genoux contre son torse, ça le calmait un peu au niveau de ses hauts le cœur mais il savait que ça allait bientôt partir. Juste le temps qu’il se calme un peu et qu’il se remette de ses émotions de tout à l’heure. Il avait remarqué qu’Artémis avait tenté de le rassurer mais elle avait fini par comprendre qu’il ne voulait pas d’elle. Il n’avait jamais aimé les médecins et ce n’est pas maintenant qu’il allait commencer à les apprécier surtout après ce qui venait de se passer.

La jeune femme lui demanda de faire un choix entre mettre ses vêtements ou un peignoir. Sans lever les yeux sur le style du vêtement qu’elle lui proposait, il savait déjà qu’elle allait être sa réponse dans quelque temps. Il n’avait pas envie de croiser des gens qu’il connaissait dans le couloir et qu’après ils s’inquiètent pour lui car c’était bien la dernière chose qu’il voulait. Alors autant qu’il remette ses habits normaux et qu’il fasse tout pour se tenir droit et ne pas montrer sa faiblesse. Effectivement, il se souciait beaucoup du regard des autres sur lui… Et en aucun cas, il désirait que cet acte s’ébruite autour de lui. En espérant que son éducateur n’en parle pas à n’importe qui et à tout va… Il espérait qu’il comprendrait qu’il ne veuille pas que cela se sache… Mais pour le moment, il ne se sentait pas capable d’aller le voir pour aller lui en parler. Il ne regardait même pas la jeune adulte qui était un peu à l’écart mais tout de même à ses côtés, il lui dit simplement :


"Non… Je vais garder mes vêtements…"


Il desserra ses bras entourant ses jambes et se mit sur le rebord du lit. Dans une grimace, il remonta son boxer et son pantalon. Sa nudité ne l’avait point gêné face à Artémis… Iori avait toujours son haut sur lui et il ne fut pas obligé de faire un effort supplémentaire. En revanche, il dut se baisser pour mettre ses chaussures, ce qui lui arracha une grimace de douleur due à son mal de ventre… Il entendit la nurse lui dire qu’elle l’accompagnait et qu’elle demanderait à ce qu’on serve son repas dans sa chambre. Le blondinet leva timidement les yeux vers elle, posant ses pupilles roses sur sa fine taille. Il ne voulait pas manger, déjà qu’il ne mangeait pas beaucoup d’habitude, c’était encore moins maintenant qu’il en avait envie. Il était d’accord pour qu’elle l’accompagne mais pas d’accord pour le repas. Alors il lui répondit :

"Je n’ai pas faim…"


Un ton assez sec même s’il ne le voulait pas vraiment. Lorsqu’il voulut se relever, il eut la tête qui tournait. Alors il se rassit un moment et porta sa main à son front. Il fit une nouvelle tentative et c’était la bonne. Il essaya de se mettre le plus droit possible et remis ses cheveux en place en soupirant comme pour se donner du courage de sortir. Il lança un dernier coup d’œil vers la salle de bain. Cela faisait un bout de temps qu’il n’entendait plus l’eau couler mais il s’en fichait. Il s’avança vers la porte et tendit sa main pour l’ouvrir.

*Je ne veux plus le voir…*


Il ouvrit et sortit de cette pièce, il n’y remettrait plus les pieds, enfin c’est ce qu’il pensait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeJeu 7 Juin - 13:04

Artémis ne dit rien à Iori au sujet de la nourriture. Elle faillit juste se précipiter sur lui au moment où il trébucha. Quand il s'avanca vers la porte, elle le devanca pour la déverouiller et murmura qu'elle l'accompagnait... au cas ou. Mais avant de fermer la porte, alors qu'il avait fait quelques pas dans le couloir, déjà, elle se tourna vers la salle de bain:

"Appelle pour qu'on lui apporte son repas, s'il te plait. Et après, va te changer les idées, Yuuki sera content de te voir."

Puis elle referma derrière elle et suvit le jeune garçon.

***

Les mots d'Artémis et le bruit de la porte qui se ferme provoquèrent un soupire de soulagement chez Kei. Il se leva lentement et rejoint son bureau. Il décrocha le combinet pour appeler les cuisines:

"Iori Akiroto mangera dans sa chambre, faites lui un repas hyperproteiné, s'il vous plait."

Il racrocha sans plus d'explication. Au moins si l'adolescent mangeait peu, il aurait les ressources pour survivre. Il soupira et attrapa son manteau. Il attacha négligéement ses cheveux en catogan et attendi presque une demi heure avant de quitter la pièce pour sortir de l'école. Il erra plusieurs heures dans les rues de la ville, mangeant une pizza sur le coup de 15 heure puis se présenta à 18 heure à l'entrée du Night.

>> Boite de Night [débrouille toi pour n'y rejoindre. Tu fais un post ici et je posterais au Night après]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitimeSam 9 Juin - 9:40

[Okay ben dans ces cas-là, je fais comme ci, ici c'était dans la chambre, ça ira plus vite =) !]


La jeune infirmière n'avait rien dit à propos de son repas... Qu'allait-il vraiment se passer ? Son ventre allait grogner, réclamer à manger, mais Iori ne lui en donnerait pas... Enfin, il n'était pas trop sûr, il verrait ce que ça donnerait lorsqu'il verrait le plateau repas arriver dans la chambre. Il ne regardait même pas la nurse, gardant ses bras autour de son ventre, regardant le sol mais marchant le dos droit... Il se sentait faible, ayant toujours mal à l'intimité mais il essayait de résister à cette forte douleur qui le rongeaut de l'intérieur. Il entendait le claquement des talons d'Artémis dérrière lui. Ca le perturbait un peu mais essayait de penser à autre chose, mais tout ce qui lui venait à l'esprit était cette chose horrible, cette chose qui venait à peine de se passer et qui le tourmentait plus qu'autre chose. Il passa nerveusement sa main droite dans sa chevelure blonde, comme s'il savait qu'il allait se passer quelque chose en lui... Il ne savait pas encore mais il voulait le savoir maintenant. Iori n'était oas de neture patiente mais cette fois-ci, il allait bien falloir car il n'avait aucune idée de la nature et de l'origine de ce ressentiment. Il secoua la tête et s'aperçut que sa chambre se trouvait à sa gauche. Il se demandait si cette femme allait rester avec lui éternellement mais il ne voulait pas lui parler.

Le jeune adolescent sortit la clef de sa poche pour ouvrir la porte de sa "demeure". Il y entra et vit l'infirmière le suivre. Mais qu'est-ce qu'elle voulait encore ? Elle ne pouvait pas le laisser tranquille. Il ne porta pas attention à elle et partit dans les douches pour se laver entièrement. Il se nettoya plusieurs fois, mais il n'avait jamais l'impression d'être propre... Il a du passer plus de quarante-cinq minutes dans cette salle de bain, sans jamais se sentir débarasser de toute cette saleté qu'il sentait sur lui. Quand il ressortit, il vit l'infirmière mais apparemment, elle compris bien vite que Iori n'allait pas faire de bêtise et le salua avant de partir. Le blondinet la suivit des yeux sans rien dire, c'était comme s'il avait perdu sa langue. Il ne voulait plus parler et ne voulait pas aller aux autres cours. D'ailleurs, il était tranquille, il n'avait même pas vu son colocataire, s'il en avait un bien évidemment. Il se cachait de lui ou quoi... Enfin, peu lui importait, il aimait bien rester seul mais surtout à ce moment de la journée. Il alla prendre sa guitare et s'installa sur son lit. Il était en serviette mais maintenant, il ne voyait personne qui pourrait l'intimider... Il laissa ses doigts glisser sur la guitare classique, jouant un air doux... Il jouait un air de Dir En Grey... Une chanson qui n'allait pas du tout avec le contexte, une chanson d'amour... Les paroles étaient belles même s'il ne comprenait pas les ressentiments de Kyo dans cette mélodie. >Akuro No Oka<


Comme cet instant, je voudrais que la fleur fânée refleurisse, rien qu'une fois,
Cette nuit, le coeur et les idéaux se fondront dans les ténèbres, rien que cette nuit près de toi...


Il entendait la voix de Kyo qui résonnait dans ses oreilles... Il aimait beaucoup l'air de cette chanson. Mais il continua sur des chansons de Vidoll, >Route<, puis Plastic Tree ou Sid, mais il finit par prendre un livre, ses doigts commençant à lui faire mal à force de jouer. Il lisait un livre connu de tous : >Roméo et Juliette< version anglaise... Il préférait les versions originales, certes elles étaient plus dures à comprendre mais c'était beaucoup mieux pour apprendre. Mais à chaque fois qu'il entreprenait une activité, toujours et encore le visage de cette même personne revenait à son esprit comme s'il voulait le hanter. Il jeta son livre contre la porte et prit sa tête entre ses mains. Pourquoi l'embêtait-il autant ? Que voulait sa conscience ? Que voulait-elle lui dire ? Selon la jeune femme, Wang Syu-sensei allait au night. Même s'il ne savait pas où ça se trouvait, il essaierait de suivre son professeur. Il voulait savoir pourquoi il pensait toujours à lui... Certes, il était contracdictoire puisqu'il ne voulait plus le voir mais c'était plus fort que lui... Il se leva donc pour trouver des vêtements appropriés mais ce qui était sûr c'est qu'il ne metterait pas d'habits sexys... Il ne voulait pas se faire remarquer...

Il part vers la penderie et enfile un pantalon noir, ainsi qu'un pull de même couleur. Il voulait se couvrir, il ne voulait montrer aucune partie de son corps... Il se maquilla un peu, pas trop... Juste légèrement... Il prit son portable et se dirigea vers la sortie de l'établissement scolaire...


[-Boîte de night-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




~°Nouveau cours particulier°~ Empty
MessageSujet: Re: ~°Nouveau cours particulier°~   ~°Nouveau cours particulier°~ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
~°Nouveau cours particulier°~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Natsu D. Fairy !!![en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée de Kakumei :: La vie Interne :: Les salles de cours :: >> Salle sexe : la Pratique-
Sauter vers: