Le lycée de Kakumei

Le lycée de la séduction ^^
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Boire pour oublier...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeSam 9 Juin - 10:24

[ta réponse m'a plue ^^, Artemis reviendra, ca sera notre PNJ si tu veux bien.]

Kei entra au Night et fut salué par le videur qui le guida vers le carré VIP. Ce n'était pas loin de la salle principale, en fait, les banquettes du carré étaient collées au dos de celle de la salle... Il s'assit donc dos à l'entrée et tendit sa carte en demandant une bouteille de champagne. Alors que le serveur allait la prendre, une mains se saisit de son poignet et des lèvres se posèrent sur les siennes. Une autre carte fut tendue:

"Ce soir, c'est moi qui paye."

Après un regard interrogatif à Kei, le serveur pris la deuxième carte et fit payer le nouvel arrivant.

"Je suis content que tu sois là, Sven."

La voix de Kei était triste, brisée, ailleurs...

"Moi aussi, mais ça n'a pas l'air d'aller, toi. Je vais te faire oublier tout ça !"

Sur ces mots, après avoir repris sa carte, le dénommé Sven s'installa à califourchon sur le professeur et l'embrassa à pleine bouche tout en passant ses mains sur son corps. Kei se laissa totalement faire. L'homme, sans attendre plus, commenca à l'embrasser dans le cou alors que ses doigts se glissaient dans le pantalon du chinois. Kei l'arreta aussitot:

"D'abord, je bois, si tu veux bien..."

Justement, le magnum de champagne venait d'arriver. Il se servit un coupe qu'il but cul sec et en donna une autre à son ami avant de se resservir. Il se laissa aller dans les bras du slave [il est croate, pour info, c'est aussi un PNJ qu'on utilisera de temps en temps ^^] en soupirant.

Un certain temps passa ainsi, sans qu'ils ne disent un mot [ce qui donne le temps à Iori d'arriver et de s'installer sur la banquette juste derrière eux ^^] et Sven demanda alors:

"Allez, raconte, pourquoi es-tu dans cet état ? Tu cherches à oublier quoi ?"

Kei soupira et murmura alors:

"Je l'ai encore fait... ce matin... j'ai violé un élève..."

Des larmes coulaient sur son visage alors qu'il vidait sa troisième coupe de liquide doré. Son ami essuya doucement ses yeux et posa un doux baiser sur son front. Il dit alors doucement:

"Ca te détruit à chaque fois, tu devrais arreter ce métier, occupes toi de la théorie, ça t'évitera d'utiliser la méthode forte."

Kei embrassa l'homme à pleine bouche et demanda, sur le ton de la supplique:

"Il ne m'a pas laissé le choix, Sven... Fais moi oublier, s'il te plait..."

Sans en demander plus, l'étranger se laissa glisser entre les jambes du professeur et ouvrit son pantalon pour poser ses lèvres sur son membre. Le visage couvert de larmes, Kei se laissa aller en arrière en gémissant, sa coupe à la main. Il s'abandonnait totalement aux douceurs de son amant sans se poser de questions. Il avait besoin d'être soumis à un autre. C'était son seul moyen pour oublier la cruauté de son acte... Pourtant, il savait que ce ne serait pas suffisant. Les yeux clos, entre deux gémissements, il murmura:

"Un monstre... je suis un monstre... un monstre de cruauté."

L'autre s'arreta alors et vint embrasser ses lèvres avec passion sans cesser de carresser son membre:

"Non, tu es un être trop sensible et doux. Et c'est parce que tu ne peux pas te montrer ainsi devant tes élèves que tu souffres. Je t'aime, Kei, tu le sais et ça te fait souffrir parce que ce n'est pas réciproque... Tu es trop gentil, trop aimant, trop sensible à la douleur des autres. L'éducation par le viol... Ce n'est vraiment pas fait pour toi. Si ce gosse ne te pardonne pas, tu en souffriras toujours. Comme pour celui qui..."

Il se tut, voyant le regard effrayé du professeur. Il le serra contre lui et dit alors:

"Moi, je t'ai pardonné, Kei. Il te pardonnera aussi, il n'est pas possible de te detester, je te le promets."

Puis il redescendit emprisonner de ses lèvres le sexe de son partenaire.

[Si Iori demande à un gars de la boite qui est l'homme ave Kei, on lui répondra que c'est un gigolo formé à Kakumei...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeSam 9 Juin - 14:02

[Je suis heureuse que ça t'aie plu n__n Mais heu... Je vois pas ce que tu aimes dedans xD]


Iori était sorti de sa chambre, se fichait éperdument que quelqu'un puisse le voir, il avait un objectif : savoir pourquoi le visage de son professeur lui trottait dans la tête après l'horreur qu'il avait pu lui faire. Il aurait dû le détester, le haïr, le maudire mais il n'y arrivait pas. Pourquoi ? Parce que c'était la première personne qui avait osé le pénétrer... Il n'y comprenait rien, et il fallait bien qu'il lui parle pour en savoir plus, même si d'un côté, il n'en avait pas vraiment envie... Il se demandait pourquoi il était autant opposé dans ses gestes et pensées... Lorsque son corps avait envie de quelque chose, sa conscience lui disait le contraire... Et ce soir-là, il allait en quête d'une information... Laquelle ? Il ne le savait même pas lui-même. Il allait au night, pour voir son professeur, mais pourquoi voulait-il voir son éducateur... Il n'en savait rien... Ca le tourmentait, c'était tout... Peut-être que lorsqu'il arriverai enfin à cette boîte de nuit, il comprendrait pourquoi il avait tant envie de le suivre à cette soirée. Et puis l'infirmière lui avait fait remarqué qu'il devait aller au night et qu'une certaine personne serait content de le voir... Mais qui était-ce ? Toutes ces questions se chamboulaient dans sa tête, sans qu'elles n'aient eu de réponse valable...

Lorsqu'il était sorti de l'établissement scolaire, il n'avait pas vu Kei dans les parages. Alors, il essaya de demander son chemin à des femmes beaucoup moins louches que les hommes qui traînaient sur le trottoir et qui, maintenant, lui faisaient affreusement peur. Quand il parlait du Night, les jeunes femmes lui indiquaient le chemin avec un air bizarre, comme si ce n'était pas habituel de voir un adolescent se promener dans une boite de nuit le soir. Bon d'accord, il l'accordait, lui non plus n'avait pas l'habitude de voir ce genre de personne entrer dans ce genre d'endroit... Effectivement ce n'était pas courant, à moins qu'il n'était tombé sur une ville étrange où on laissait tout le monde faire ce qu'il veut. M'enfin, ça ne l'étonnerait qu'à moitié. Un moment, il remarqua qu'on était en train de le suivre. Il réajusta son pull, cachant toutes parcelles de peau qui pourraient être visibles, mêais si son haut était assez moulant.... Iori n'avait pas vraiment de vêtements qui soient dessants... Ils étaient tous provocateurs et ce vêtement de laine, il l'avait acheté parce qu'il y était obligé, ayant un peu froid le jour-même. Alors que l'inconnu se rapprochait dangeureusement de lui, il découvrit enfin l'emplacement de la boîte, mais évidemment l'homme le suivit. Il essaya de le semer, passant par les toilettes, faisant quelques détours.

Quand il crut bon de s'arrêter pour s'asseoir, il soupira et chercha devant lui pour voir s'il ne trouvait pas son professeur... Mais il désespéra ne le trouvant pas... Soudain, la voix d'un homme se fit entendre, il n'y pretta pas attention mais perçut le son d'une voix qui lui était familière. Il murmura un simple : "Sensei ?" à peine audible... Quand il parla de viol, cela lui fit un coup dans la poitrine et son ventre se remit à lui faire mal... Mais le ton de ses paroles n'étaient pas celui de d'habitude, il était plus doux et calme, mais surtout triste. Pourquoi était-il triste ? Parce qu'il l'avait violé ? Non, ça ne devait pas être ça, tous ces gémissements qu'il avait entendus dans la salle n'était que simulation ? C'était impossible, il avait même joui en lui... Il ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas pris de plaisir à lui faire ça. Il ne lui avait pas laissé le choix ? Oo Dans un sens, c'était vrai... Iori avait tout fait dans ce sens et il n'aurait pas dû car il s'était détruit lui-même. Sa conscience voulait-elle lui dire que c'était à cause de lui mais non à cause de son sensei qu'il avait perdu sa viriginité... Dans un sens, c'était totalement vrai....

Quelques temps après, il entendit des gémissements, les gémissements de son prof'... À chaque fois qu'il entendait ça... Ca lui faisait mal, il ne savait pas pourquoi mais ça le faisait souffrir. Il se releva comme pour partir mais il se rendit compte que son instructeur ne se sentait pas bien, qu'il n'avait pas aimé ce qu'il lui avait fait. Et se rendre compte que c'était à cause de lui qu'il l'avait fait, ça le rendait encore plus malade. Il se sentait encore plus sal, en fin de compte, tout était de sa propre-faute. Une larme coula sur sa joue, le compagnon de Wang Syu-san parla... Il venait de décrouvrir une nouvelle facette, qu'il n'aurait jamais cru voir apparaître chez son "maître instructeur"... Il se releva mais fut arrêter par un homme... l'homme qui l'avait suivi, il y avait quelque temps... Mais vu ce qu'était en train de faire son éducateur et son compagnon. L'homme commença à lui parler, mais Iori n'écoutait pas, détournant la tête, ne préférant pas ouvrir la bouche pour ne pas alerter Wang Syu-san... Mais il commençait un peu à paniquer, il repoussait les avances de l'adulte... Etrangement, celui-là l'appeurait beaucoup plus que son instructeur, certainement parce qu'il ne le connaissait. Il sentit des lèvres se poser sur les siennes et s'en fut trop :


"MAIS LACHEZ-MOI !! QU'EST-CE QUE VOUS FAÎTES ?!! VOUS ÊTES BOURRE OU QUOI ?"


Il se rendait compte qu'il avait crié trop fort alors il plaqua sa main sur sa bouche.

[Gomen je dois partir ! J'ai essayé un peu de refaire mais... Je ne sais pas si c'est bon...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeDim 10 Juin - 3:19

Kei s'abandonnait totalement aux douceurs de son ancien élève quand un cri le fit sursauter. Sven leva les yeux une seconde et retourna à ses occupations... Et Kei en aurait certainement fait autant s'il n'avait pas reconnu la voix. Il repoussa le croate avec douceur et se tourna vers la partie publique de la salle avant de murmurer d'une voix blanche:

"Sven, c'est lui."

Le gigolo se redressa alors pour regarder un homme qu'il ne connaissait pas essayer d'atirrer un adolescent vers les toilettes. L'homme n'était pas un client habituel du Night, mais c'était le jeune qui avait crié et qui risquait donc d'être mis dehors.

"Tu veux que j'intervienne ?"

Kei voulu dire non, qu'il allait le faire seul mais... le sexe à l'air, ce n'était pas vraiment une tenue appropriée. Sven enjamba donc le sofa pour quitté le coin des VIP et s'interposa entre les deux protagoniste en faisant un signe à la sécurité.

"Désolé, ce jeune homme n'est pas libre. Passez votre chemin."

Alors que l'homme allait résister, les vigiles arrivèrent et indiquèrent la sortie. L'un des gros bras se tourna, moqueur, vers Sven:

"Tu prends parti dans les querelles entre clients, toi, maintenant ?"

Sven eut un sourire enigmatique avant de répondre:

"Pas moi, mon client."

Le videur jeta alors un oeil vers le carré VIP où Kei s'était levé - après s'être r'habillé - et regardait la scène avec inquietude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeLun 11 Juin - 6:10

Iori commençait sérieusement à avoir peur, l'homme se rapprochait de plus en plus et personne n'était là pour l'aider. Il paniquait beaucoup plus qu'il ne le pensait, il lui faisait des avances un peu poussées, ce qui le gênaient énormément... Il rougissait à vue d'oeil mais il n'aimait pas les lèvres de l'adulte. En plus, il n'était pas du tout à son goût, Kei avait eu raison... On pouvait le prendre et puis le jeter, il était fait pour ça après tout, ce n'était qu'une simple "pute"... Il baissait la tête et il avait l'impression qu'il essayait de l'emmener quelque part mais il ne savait pas où, de plus, il n'avait pas mangé et se sentait étrangement faible. Il le suppliait de le lâcher, mais il ne semblait rien entendre. Ca entrait par une oreille mais ça ressortait de l'autre... Il n'aurait jamais pensé que ça puisse se passer comme ça un jour... Que quelqu'un puisse être aussi cruel avec lui mais cette fois-ci, il ne parlait pas de Kei, mais il préférait de loin se faire prendre par son professeur... L'autre homme lui avait pris le poignet pour l'empêcher de s'enfuir, de plus, il était beaucoup plus fort que lui. De toute façon, tout le monde était plus fort que lui...

Soudain, il entendit quelqu'un le "protéger"... Il s'était interposé entre eux et se demandait qui ça pouvait être... Il comprit ensuite que le jeune-homme était le compagnon de son instructeur... Mais qu'est-ce qu'il foutait là ? Oo Il ne comprenait plus rien... M'enfin, c'était toujours mieux que rien. Il commençait à ne plus avoir peur mais l'inconnu était en train d'insister mais il le vit se faire accompagner par des vigiles à la sortie. Il soupira de soulagement mais encore sous le choc, il ne sut rien lui dire... Même s'il brûlait de lui dire 'merci'. Son client ? Kei était son client ? Non sans blague OO ! Il était quoi au juste ? Un gigolo ? Un serveur ? Le propiétaire ? Non, il n'avait vraiment pas la tête d'un propriétaire, mais bon, tout était possible. Il n'était jamais parti dans une boîte de nuit alors il ne connaissait en rien les règles et surtout les interdictions... il ne savait même pas s'il avait le droit d'être ici. Mais maintenant il avait compris pourquoi il pensait à son éducateur, simplement parce que c'était de sa propre faute s'il s'était fait violé et non celle de l'adulte aux cheveux ébènes...

Il regarda vers l'endroit où se trouvait Wang Syu-san... Il les regardait mais dès qu'il croisa son regard, il baissa les yeux. Il ne savait pas quoi faire, il avait l'impression qu'il n'aurait pas dû être là parce qu'il avait interrompu une chose assez intime et importante, non ? Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux blonds. Encore heureux qu'il avait mis quelque chose de très couvert parce qu'il ne savait pas ce qui se serait passé s'il avait mis ses vêtements de d'habitude. Il ne préférait même pas y penser, mais il ne pouvait s'en empêcher. Une larme coula le long de sa joue, mais il fit tout pour ne pas laisser sortir de sanglot. Il ne les regardait même pas. ll se calma et leur dit :


"Je suis désolé de vous avoir interrompu, je pense que je devrais rentré à Kakumei... Je n'ai rien à faire ici..."

Il releva les yeux lentement et les posa sur son professeur en face de lui. Il ne savait pas quoi penser, ni quoi faire. Il était désolé, il voulait lui avouer ce qu'il pensait mais il n'y arrivait pas. Il avait du mal, il ne l'avait jamais fait auparavant. Pourtant, il savait qu'il devait changer, mais changer en quoi exactement, il ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeLun 11 Juin - 15:38

"Tu fais ce que tu veux, Akiroto, ça ne me regarde pas, nous ne somme plus en cours."

La voix du professeur, sonna, cinglante et froide, malgré la musique environnante. Son ancien élève le regarda avec surprise:

"Hey ! Justement, t'es plus en cours, c'est pas la peine d'être comme ça, Kei ! A ton avis, pourquoi est-il ici ? C'est un coup d'Arty, ça, j'en suis sûr ! C'est elle qui t'a dit que Kei serait là, non ? T'inquiete pas, d'après mes souvenirs, vous avez la permission de munuit à Kakumei, ça te laisse encore pas mal de temps. Allez, vient, on repasse du coté VIP."

Sur ces mots, le jeune homme guida l'adolescent vers un chemin entre les tables. Il se pencha à l'oreille du blond alors qu'ils étaient trop loin de Kei pour qu'il les voit:

"Moi, c'est Sven, je suis diplomé de Kakumei. Crois moi si tu veux, mais Kei n'est pas du tout comme tu crois le connaitre, si tu restes, je vais t'en donner la preuve."

Ils rejoignirent la table du professeur qui s'était assis et buvait du champagne comme si c'était de l'eau. Sven fit signe à Iori de prendre la seule place libre et s'installa sur les cuisses du brun avant de l'embrasser langoureusement. Kei ferma les yeux et s'abandonna à cette douceur en oubliant totalement que son élève était à coté de lui et qu'il devait jouer l'homme dur, serieux et froid... Là, il était plutot soumis. Quand leurs lèvres se séparèrent, Sven murmura quelque chose à l'oreille de Kei qui, les yeux encore clos et la voix gorgée de plaisir, répondit:

"Moi aussi, je veux te sentir en moi, Sven..."

Se rendant compte de ce qu'il venait de dire, il ouvrit les yeux de surprise et fixa Iori avec gène. Que venait-il donc de dire ? Devant un élève en plus... Devant cet élève surtout... Il ne devait en aucun cas se montrer soumis mais dominateur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeMar 12 Juin - 8:44

Iori ne fut surpris qu'à moitié par le ton de la réponse de son professeur, mais il l'avait entendu si doux, si calme et triste aussi tout à l'heure. Et puis de toute façon, il avait pris l'habitude de se faire parler comme ça par son instructeur. Ce n'était qu'avec lui qu'il arrivait à se soumettre et à subir mais il acceptait sa défaite. Il avait compris que c'était de sa faute... Kuso, il n'arrivait même pas à lui répondre... Pourquoi ? Lui qui avait toujours été dominateur ne pouvait même plus contrer un adulte. Lui qui ne se souciait même pas de sa propre mère. Raah ! Ce que ça l'énervait d'être dans cet état d'incapacité totale... Alors qu'il avait relevé les yeux pour le regarder, il dut les baisser comme par soumission. Mais après ce qu'il lui avait fait subir, il ne savait pas comment réagir face à lui... Il se sentait désarmé et incapable de faire quoique ce soit qui puisse le rendre plus sympathique à son égard mais c'était peine perdue... Il n'y avait rien à faire, enfin c'est ce qu'il pensait puisqu'il ne pouvait savoir ce qui se passait réellement dans sa tête, malheureusement... il aurait bien aimé connaître ce qu'il pensait réellement de lui. Iori sentait qu'il allait encore passé une nuit avec sa guitare. Puisque c'était la seule chose qui pouvait le détendre et pour une fois, il n'avait pas envie de coucher avec des gens...

Il fut étonné en entendant l'autre jeune-homme intervenir... C'est sûr que lui, il pouvait bien se le permettre, enfin c'est ce qu'il pensait... Tiens, le blondinet venait d'apprendre quelque chose... Il avait donc une permission de minuit. Mais franchement, peut-être allait-il y aller bien avant... parce qu'il avait vraiment l'impression de déranger ces deux tourtereaux... Il ne savait pas ce qui les unissait mais il ne se sentait pas à sa place et voir son professeur avec quelqu'un d'autre... Ca lui faisait un peu bizarre et il ne se sentait pas bien. Pourtant, l'autre adulte lui proposa de venir dans le carré VIP avec eux... Il ne savait pas trop mais il le suivit quand même. Il regarda le jeune homme qui était vraiment mignon, au passage. Ce dernier se présenta à lui et lui affirma que son instructeur n'était pas du tout comme il le pensait... Iori baissa la tête et ne répondit rien, il n'était pas vraiment d'humeur à parler. Il marchait assez lentement et semblait vraiment las. Il croyait Sven mais au fond, il avait comme cette envie de connaître un peu plus Wang Syu-san... Savoir ce qu'il était au fond de lui... Enfin arrivé, on lui proposa la seule place libre...

Il regardait son professeur boire son champagne, il ne devait pas apprécier sa compagnie mais il voulait voir ce que Sven allait lui faire pour prouver au blond que Kei n'était pas comme il le pensait. Il l'observa attentivement lorsqu'il s'assit sur lui et l'embrassa langoureusement. Son sensei se laissait entièrement faire, ce qui le surprenait énormément. Io' rabattit ses jambes contre son torse pour les entourer de ses bras fins. Il était gêné par ce que l'homme qui l'avait défendu tout à l'heure était en train de faire à son compagnon. Il baissa alors les yeux, comme pour ne pas les déranger. Mais pour ne pas le faire, il fallait qu'il parte mais il voulait voir la fin... Etait-ce de la curiosité malsaine ? Il n'en savait rien, mais il mourrait d'envie d'en savoir plus sur lui... Alors qu'il ne les regardait plus, il entendit son prof' dire quelque chose qu'il n'aurait jamais cru entendre dans la bouche de cet adulte-là. Dans celle d'un autre, il aurait compris mais là, non... mais il ne montra pas plus sa surprise, il restait là, à regarder le sol, alors que son cœur avait fait un bon et qu'il battait la chamade. Il releva les yeux et aperçut son instructeur qui le regardait. Il se releva la gorge nouée.... Il réussit tout de même à sortir quelque chose :


"Je... Je suis désolé... Je... Je n'ai rien à faire ici. Je vais rentrer à Kakumei..."


*Et ce n'est pas grave si je recroise l'homme de tout à l'heure, je préfère ça que de supporter cette situation...*

Il fut lui-même étonné par ce qu'il avait pensé. Pourquoi avait-il ce genre de pensée ? Il secoua sa chevelure couleur dorée et espérait qu'il y avait au moins le plat qu'on devait lui servir. Il regarda son professeur encore une fois, il ne savait pas pourquoi mais ça lui faisait mal de le voir comme ça. Qu'est-ce qu'il pouvait être immature ? À chaque fois qu'il s'en voulait, il pensait ça... Et d'un côté, ce n'était pas faux. Il a voulu devenir adulte trop vite et voilà, ce qui s'était passé.


['Tain... mes posts sont de plus en plus nuls... Je suis désolée...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeMar 12 Juin - 11:59

[je ne serais pas là demain soir]

Kei ferma les yeux en entendant les mots de l'adolescent. En fait, il n'était plus vraiment capable de se concentrer parce que la main du croate était revenue à l'ataque à travers son pantalon. D'ailleurs, c'est le slave qui répondi à sa place:

"C'est comme tu veux, tu peux rester si tu veux. Au fait, Kei, comment s'appelle ce jeune homme tu ne me l'as même pas présenté !"

Les doigts se firent plus insistants sur le tissus et le professeur répondi en soupirant:

"Iori Akiroto, il vient d'arriver à Kakumei."

Sven sourit et posa ses lèvres dans le cou de son compagnon avant de s'adresser à nouveau au blond.

"Io', je peux t'appeler Io' ? Tu devrais rester, je suis sûr que tu ne l'as encore jamais entendu gémir de plaisir... Du vrai plaisir... Pas du plaisir simulé comme ce qu'il t'a fait tout à l'heure. Je t'offre Kei Wang Syu sur un plateau, à toi de voir. C'est toi qui choisit."

Kei rouvrit les yeux et fusilla son ancien élève du regard avant de demander, faussement en colère:

"Je peux savoir à quoi tu joues, Sven ?"

Pour tout réponse, le jeune homme lui donna une coupe de champagne... Le message était clair: bois et tais toi. Puis il se pencha à l'oreille de l'adolescent:

"Vu comme tu le regardes, il te plait pas mal... malgré ce qu'il t'a fait... Tu as encore mal ?"

Il effectua alors un mouvement qui fit gémir Kei au point qu'il laissa tomber son verre de champagne par terre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeMer 13 Juin - 9:36

[Okay]

Iori ne savait pas quoi faire, rester par curiosité ou bien partir parce qu'il se sentait bien trop gêné pour rester. Son professeur ne lui répondit même pas, on voyait bien qu'il ne pouvait pas, il était bien trop occupé. Le regard du jeune adolescent se posa sur la main qui était en train de caresser le membre de Wang Syu-san par-dessus le tissu. Il détourna immédiatement les yeux et puisque personne ne semblait daigner vouloir lui parler, il commença à se diriger vers la sortie du carré VIP. Mais Sven commença à lui parler et il se retourna légèrement vers lui. Au fond, il voulait rester mais d'un autre côté... Il n'aimait pas le voir réagir comme ça. Il préférait le voir froid, ça lui faisait bizarre qu'il se fasse dominer de cette façon. Pourquoi était-il le seul à qui il parlait avec un air détaché et dominateur ? Il ne comprenait pas la façon douce avec laquelle il parlait à cet homme qui lui donnait du plaisir juste en face de lui. Il détourna encore les yeux, il n'avait jamais fait ça -regarder un couple coucher ensemble- et il était étonné qu'on le lui propose d'une manière aussi naturelle. La voix de son instructeur lorsqu'il le présenta était pleine de plaisir, il ne l'avait jamais vu dans cet état, et pour cause. Iori n'était qu'un simple élève, comparé à Sven qui lui était adulte et semblait vraiment s'y connaître en sexe.

Sven lui conseilla de rester... Il réfléchissait ; ça lui apporterait quoi de rester ? Ben d'apprendre... Il regarda tour à tour son éducateur et son amant. Comment pouvait-il le lui offrir ? Ce n'était pas son but d'avoir Wang Syu-san... Et de loin. S'il restait, cela gênerait son sensei ou non ? Bon, après tout, il s'en fichait, il était bien trop curieux et il voulait savoir ce que ça faisait d'assister à ce genre. Malsain ? Oui, peut-être, mais puisque son prof' l'avait fait souffrir tout à l'heure, Io' était prêt à le perturber. Certes, il était complètement accablé par ce qu'il lui avait fait, mais il avait toujours cet esprit rancunier et qui ne lâchait pas prise. Alors, il repartit s'asseoir à sa place attitrée de tout à l'heure. Il rabattit de nouveau ses jambes contre son torse et regarda le sol. Le blondinet observa encore un moment les réactions de son instructeur puis les actions de l'autre homme. En regardant le jeune étranger, il fit un petit sourire avant de répondre sur un ton un peu sarcastique :


"D'accord... Je reste..."


Il esquissa un sourire amusé quand Sven donna une coupe de champagne à Kei comme pour lui dire d'arrêter de parler. Ensuite, il sentit qu'il se penchait sur lui et qu'il lui murmurait quelque chose. OO" Ca se voyait tant que ça ? Il secoua la tête, non, il ne pouvait pas lui plaire, Iori n'avait jamais rien ressenti pour personne et encore moins pour un adulte. Pourtant, il rougit instantanément, ouvrant grand les yeux. Il repoussa gentiment l'autre garçon, cachant ses joues de ses mains parce qu'il sentait le rouge qui lui était monté au visage. Espérons, que son professeur n'ait rien entendu... Il le regarda un moment. S'il avait encore mal ? Il ne voulait pas le lui avouer, surtout à lui et d'après ce qu'il avait entendu tout à l'heure, son interlocuteur était tombé amoureux de Kei... et si son raisonnement était bon, le professeur l'avait même violé avant ça. Tiens, ça lui rappelait vaguement quelqu'un, mais il ne voulait pas y penser. Apparemment, Sven attendait une réponse de sa part mais il n'arrivait pas à faire sortir un son de sa bouche... Il était en train de réfléchir sur lui et sur ce qu'il pensait... Doucement, il lui dit alors :

"Non... Non... Il... Il ne me plaît pas... Mais non... je n'ai plus mal."


À sa dernière phrase, il baissa les yeux mais il les releva bien vite pour lui annoncer alors :

"Montre-moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeJeu 14 Juin - 14:59

Kei avait les yeux fermés, sa respiration était halletante... Il entendi la réponse de l'adolescent et il murmura d'une voix gorgée de plaisir, mais sans ouvrir les yeux pour autant, de peur de rompre ce moment:

"Sven, pourquoi fais-tu ça ? Tu comptes me faire perdre mon emploi ? Si les élèves me voient comme je le suis maintenant, je vais perdre ma crédibilité... Est-ce ce que tu veux ? Que je sois un homme soumis aux yeux de tous ?"

L'interpelé revint vers son compagnon et lui dit:

"Oh que non... Si tu gardes cette apparence d'homme insoumis et froid que tu prends quand tu travailles, c'est encore plus plaisant pour moi de te faire fondre entre mes doigts..."

Puis, tournant son regard vers Iori alors qu'il se laissait glisser entre les cuisse du brun, il dit simplement:

"Tu as vu le Kei public, celui qui est froid et distant, celui que l'on craint mais qui nous attire... Celui que tout le monde voit... Maintenant regarde... Et si tu veux toucher, n'hésite pas."

Son sourire était amusé, Kei ne chercha même pas à se revolter. Son membre se retrouva rapidement à l'air libre, mais cela ne dura que quelques secondes avant qu'il ne soit engloutit entre les lèvres du croate.

Après plusieurs minutes de cette torture à gémir d'un plaisir non faint, Kei ouvrit des yeux embués de plaisir et de désir et les posa sur son élève. Sans même réflechir aux conséquences de ses actes, il tendi la main vers Iori pour que celui ci s'approche de lui. Il n'avait qu'une envie: l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeVen 15 Juin - 11:55

Iori les observait sans rien faire, de toute façon qu'aurait-il bien pu tenter ? Il n'allait tout de même pas les interrompre dans un si bon moment. Et en même temps, il essayait d'apprendre même si ce n'était pas facile. Les bras, maintenant, au-dessus de ses genoux, son visage était caché mais laissait assez de place pour ses yeux et qu'il regarde la scène. C'était ça être voyeur ? Le jeune adolescent n'avait pas l'air apeuré, ni gêné cette fois. Il s'était détendu et se sentait maintenant beaucoup mieux. Mais était-ce vrai qu'il n'était pas le même au lycée et en dehors des cours ? Comment en être réellement sûr ? Sven lui avait dit qu'il le lui montrerait mais pour le moment, toutes les réactions de son professeur face aux douces attentions de son compagnon ne le satisfaisaient pas, il voulait en avoir suffisamment pour en déduire sa conclusion définitive. C'est pour cela qu'il resterait jusqu'à la fin à les contempler tranquillement. M'enfin, c'était un peu étrange parce qu'il avait l'impression qu'il "faisait la masse", qu'il n'était pas à sa place... Ce qui était bien vrai dans un sens. Il ne servait à rien sauf à être celui qui les observait sans gêne et avec un peu de culot.

Il posa les yeux sur son instructeur quand celui-ci commença à parler. Il n'ouvrait même pas les yeux, il ne semblait pas le vouloir non plus. Il était vrai qu'après avoir vu cela, il aurait du mal à croire son éducateur aussi froid et strict qu'avant... Quoi que... Il serait tout de même possible, puisque parfois il savait utiliser des gestes vifs, secs et brusques comme il le lui avait montré. Mais aux yeux de Iori, jamais Wang Syu-san serait un homme soumis, à moins qu'il ne le lui montre réellement. Mais en ce moment, il avait vraiment du mal à réfléchir, entre son éducateur qui parlait et Sven qui glissait peu à peu entre ses cuisses. L'étranger lui dit alors qu'il avait l'autorisation de toucher Kei s'il en avait envie. Mais il ne pouvait pas, c'était leur relation pas la sienne. Il savait qu'on pouvait faire ce genre de choses mais il n'avait jamais essayé et il ne savait pas s'il le pouvait vraiment. Il fixa assez longuement les actions de l'autre homme, sans rien faire, gardant sa position attitrée depuis tout à l'heure. Il trouvait cela tout de même bizarre qu'ils le laissent les regarder sans rien dire même si dans un sens, son prof' n'était pas vraiment consentant de ce côté-là...

Sven lui fit une fellation et les gémissements se faisaient de plus en plus fréquents... Plusieurs minutes s'étaient déjà écoulées et il se sentait de plus en plus en trop, mais sa curiosité le poussait à regarder jusqu'au dernier moment. Un moment, il fut surpris de voir son professeur ouvrir les yeux doucement, dans un seul regard, il comprit ce qu'il ressentait mais il détourna les yeux, en les posant sur le sol. Il vit tout de même du coin de l’œil sa main qu'il tendait vers lui. Peu à peu, il releva le visage vers lui, hésitant fortement à cette invitation qui était plus que tentante. Il fixa alternativement son visage et sa main, mais en fin de compte, il la prit, entrelaçant ses doigts aux siens. Il s'approcha progressivement de lui et ne savait pas vraiment quoi faire, s'il pouvait l'embrasser, le toucher... Io' se pencha doucement, douta un moment, mais posa finalement ses lèvres sur celle de son "violeur" de ce matin... Il les entrouvrit légèrement pour happer celles de son éducateur et forcer presque le passage de sa langue, pour jouer avec sa jumelle pendant un bon petit instant. Il le regarda ensuite dans les yeux, et fit glisser sa bouche dans son cou. Il partit lécher son oreille et lui chuchota de simples mots :

"Je suis désolée..."

Io' lâcha sa main, pour entourer son cou de ses bras fins, et ensuite prendre sa chevelure ébène dans le creux de ses mains. Sa langue lécha sans gêne son cou. Se laissait-il prendre au jeu ? Et puis, c'était son sensei qui l'avait appelé, il n'avait rien demandé. Il regarda Sven un moment, puis repartit embrasser Wang Syu-san. Il regoûta au goût de ses lèvres et à regret se sépara de lui. Il caressa sa joue, mais n'osait pas aller plus loin. Il s'était excusé pour ce matin, lorsqu'il avait poussé son instructeur de le prendre de force. Il avait compris combien ça l'avait fait souffrir et en même temps, ça lui faisait mal également. Il ne savait pas comment se faire pardonner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeVen 15 Juin - 15:26

Le jeune homme répondit à l'invitation de Kei et ils s'embrassèrent voluptueusement. Kei avait de nouveau fermé ses paupières, totalement abandonné aux douceurs que le slave lui procurait alors que ses gémissements mourraient sur les lèvres du blond. Leurs lèvres se séparèrent. La respiration du professeur était haletante. Il ouvrit les yeux de surprise quand il enendit les mots du jeune. Sans réflechir, il commenca à répondre dans un souffle:

"Non, c'est moi qui..." il s'interrompit et ferma les yeux en laissant sa tête rouler en arrière avant de dire d'une voix rauque: "Ce qui se passe à l'interrieur de Kakumei ne doit pas en sortir."

A ces mots, Sven releva la tête pour le fusiller du regard sans tenir compte du gémissement de frustration qui c'était échappé des lèvres de Kei:

"Quel rabat-joie tu fais, toi ! Bon, on monte ?"

La mains de Kei avait glissé dans les reins de l'adolescent qu'il maintenait près de lui. Il regarda Sven et sourit mystérieusement:

"Mmm... Je n'ai pas vraiment l'habitude de payer pour t'avoir, Sven... Mais ce soir, tu as deux clients... D'accord, on monte."

Le jeune croate rhabilla Kei... ou plutot, dissimula son erection et l'aida à se lever. Tous trois allèrent vers une porte dérobée qui ouvrait sur un escalier. Ils montèrent à l'étage supérieur et entrèrent dans une chambre. Sans ménagement, Sven fit tomber Kei sur l'immense lit et le deshabilla entièrement. Puis il dit, moqueur:

"Je vais te punir pour avoir été désagréable avec mon invité."

Kei le dévisagea puis posa son regard sur Iori dont il avait saisi la main avant de monter et qu'il n'avait toujours pas laché. Puis il ferma les yeux et se laissa aller sur le lit en disant:

"Je te fais confiance pour ça, je sais que tu as eu un bon professeur..."

Presque aussitôt, Sven fit pénétrer deux de ses doigts dans l'intimité de Kei qui se cambra de plaisir en criant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeDim 17 Juin - 7:52

Iori se délectait des lèvres de son professeurs, il les aimait sincèrement et encore plus dans cette situation. Il ne savait pas pourquoi mais ça l’excitait quelque peu. Son instructeur faillit lui dire quelque chose mais il se coupa. Il prit un autre ton, mais il s’en fichait qu’il prenne ce genre de ton, peut-être était-ce à cause du plaisir que lui procurait Sven un peu plus bas sur son anatomie. L’adolescent embrassa de nouveau l’adulte, caressant sans gêne sa douce joue. L’autre homme releva la tête vers Kei quand celui-ci finit ses paroles. Il voulait monter ? Monter où ça ? Cette boite de nuit avait un étage ? Il ne l’aurait jamais pensé. Il sentit les mains de son éducateur se poser sur ses reins et il fut un peu surpris, amis se laissa faire en se blottissant un peu plus contre lui, passant ses bras autour de son cou. Ses doigts jouaient dans les cheveux soyeux de l’adulte, ne se lassant jamais de leur douceur. Il les regardait tour à tour mais discrètement. L’un parlait à l’autre mais un moment, il ne comprit pas quelque chose…

Son sensei n’avait pas l’habitude de payer pour l’avoir ? Cela voulait-il dire que Sven était un prostitué. Et tout à l’heure, il lui avait dit qu’il avait un diplôme de Kakumei. Il avait donc été formé dans ce lycée. Io’ ne comprenait toujours pas quel était le genre d’établissement qu’était Kakumei… Sa mère l’avait envoyé là-bas mais… Pourquoi au juste ? Savait-elle ce qu’on y étudiait ? Peut-être qu’on fond, elle l’aimait vraiment mais ne le lui avait jamais montré, ce qui était vraiment dommage. Il secoua la tête, il n’avait aucune envie de penser à elle dans un moment pareil. Deux clients ? Iori était donc aussi un client mais… Tout s’embrouillait dans sa tête et il ne voulait plus rien savoir. Il suivrait ce qu’ils lui diraient et cela suffirait, n’est-ce pas ? Quand son professeur s’empara de sa main, il le regarda un moment mais se laissa faire. Il les suivit docilement vers cet escalier… Il le monta, précédé des deux adultes. Ils entrèrent tous trois dans une grande chambre. Il la détailla et regarda Sven pousser Wang Syu-san sur le lit qui s’y trouvait. Il l’avait poussé sans ménagement. Il s’était approché ensuite pour s’y asseoir aux côtés de son professeur dont il avait toujours la main dans la sienne.


*Invité ? Je suis quoi ? Invité ou client ? =__="*


Il sourit à la réponse de son éducateur. Il était à peine sûr de lui. Iori fut extrêmement surpris quand il vit Sven fait entrer deux doigts dans les chairs de Wang Syu-sensei. C’était tout de même étrange, cette facilité qu’il avait pris pour les faire entrer sans aucune protestations de son instructeur. S’ils étaient monté ici, ce n’était pas pour qu’il les regarde tout de même, non ? Mais il avait envie de participer, s’il s’était retenu depuis tout à l’heure, maintenant il en avait envie. Il se pencha vers les lèvres de l’adulte pour l’embrasser tendrement, forçant de nouveau l’entrée de sa langue. Ses doigts glissèrent sur son torse, pinçant les bouts de chair qui l’ornaient… Il descendit vers son cou, suçant doucement la peau blanche, pour continuer sa descente vers les tétons pour les mordiller sans violence. Il ne parlait pas, il n’en avait pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeDim 17 Juin - 11:52

Alors qu'un troisième doigt entrait dans l'intimité de Kei, Sven le prit à nouveau en bouche. Le professeur se laissait totalement faire. Il répondit au baiser du jeune blond sans aucune gêne et gémis d'un plaisir non simulé à leurs caresses à tous les deux. Les mains de Kei erraient, sans but sur le corps encore vétu du jeune homme. Il passa ses doigts sous le vêtement pour toucher cette peau qui lui faisait tellement envie. Il avait toujours les yeux fermé et il finit par dire d'une voix transformée par le plaisir:

"Sven... Sven... viens... cesses ta torture, viens ! Maintenant... S'il te plait..."

Le croate redressa sa tête et relacha totalement Kei en le laissant entre les mains du blond. Il ôta la totalité de ses vêtements dévoilant un corps parfait recouvert d'un tatouage celtique puis il se glissa entre les jambes de son amant en guidant sa propre erection vers l'entrée de l'intimité du chinois. Il murmura alors:

"Io', regardes bien, tu ne vera pas ça tous les jours..."

Et il le pénétra lentement... très lentement, jusqu'à être entièrement en lui. Le visage de Kei refleta le plaisir le plus pur, une image de luxure. Ses doigts se crispèrent, d'un coté sur les draps, de l'autre du le dos de l'adolescent qu'il griffa involontairement. Il gémit tout le temps que dura la progression du slave et ne se calma que quand Sven le laissa reprendre sa respiration. Là, les yeux toujours clos, le visage refletant toujours un plaisir indissible, il prononca le nom du blond:

"Iori... Iori... embrasses-moi..."

Ses doigts avaient quitté la peau du dos du jeune homme pour se tendre, à l'aveuglette - il a les yeux fermés - vers son visage, qu'il attirait vers lui. Il voulait sentir ces lèvres sur les siennes... Son autre main, elle, s'était accrochée au bras de Sven qui tenait fermement ses hanches. Au moment où les lèvres des deux hommes se touchèrent, Sven fit son premier coup de buttoir et Kei hurla de plaisir en demandant encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeMer 20 Juin - 1:17

Iori aimait embrasser son professeur, il aimait ses lèvres et la façon avec laquelle il l'embrassait. Il caressa sa joue sans gêne et fit passer sa langue dans sa bouche. Il fit descendre ses lèvres sur son torse, happant les bout de chair rosée. Le jeune adolescent partit un peu plus bas sur son buste, laissant sa langue glisser sur sa peau blanche. Il fit entrer le bout de l'organe rose dans son nombril. Le jeune blondinet frissonnait au contact des mains de son éducateur sur sa peau... C'était des frissons de plaisir, indescriptibles. Un moment après, il entendit les supplications de Wang Syu-san à l'égard de Sven. Il n'avait pas compris ce que voulait exactement Kei mais il s'en fichait un peu puisqu'il ne s'adressait pas à lui personnellement. Sa main allait progressivement trouver refuge sur son membre tendu. Ensuite, il avait commencé à entamer des mouvements de va-et-vient sur son sexe. Sa bouche remonta vers celle de son partenaire... Il remarqua que Sven s'était mis un peu plus à l'écart pour se déshabiller, laissant le corps de Kei à l'adolescent qui s'amusait à essayer de faire frissonner l'adulte aux cheveux ébènes.

Quand il revint, Iori redressa la tête vers lui puisqu'il était en train de le parler. Il regarda alors et vit qu'il pénétrait le chinois. Io' fut vraiment surpris mais entendit les gémissements de son professeur... Ils étaient sincères et semblaient vraiment différents de ceux qu'il avait entendu pendant le cours de tout à l'heure. Après avoir vu tout ça, il repartit à ses occupations. Il perçut une griffure dans son dos et il partit embrasser le cou de son professeur qui semblait être vraiment transporté par un nuage de plaisir. Quand il entendit son prénom, Iori fut vraiment étonné. Habituellement, il l'appelait pas son nom de famille, il était habitué à entendre d'un ton assez sec même parfois froid "Akiroto !" Mais là... C'était entièrement différent, sa main cherchait son visage alors que ses yeux étaient toujours fermés. Il approcha doucement ses lèvres de celles de son professeur en lâchant son membre pour que sa main aille caresser sa joue blanche. Il était beau comme ça, très beau mais quand il était froid, il avait ce charme qui l'attirait sans savoir pourquoi mais le voir dans un état pareil... Il comprenait maintenant que ce qui s'était passé tout à l'heure n'était qu'une simple simulation et qu'il n'avait pas pris du plaisir à le violer.

En pensant à ça, il appronfondit le baiser, sa langue allant rejouer avec sa jumelle, fermant les yeux et apprécier du plus qu'il pouvait mais il ne savait pas quoi faire d'autre... Sven... Iori avait l'impression qu'il savait s'y faire mais lui, n'y arrivait pas. Le blondinet avait l'habitude qu'on lui dise ce qu'il devait faire mais à trois, il ne l'avait pas encore... Eh bien... Il avait encore beaucoup de choses à apprendre et il ne s'en était même pas rendu compte avant. Ses doigts glissèrent sur le torse nu de son partenaire, sa main droite repartant s'emparer de son sexe et recommençant les mouvements qu'il y faisait tout à l'heure. Sa bouche redescendit un peu plus vers son bas-ventre. Un peu pls tard, il engloutit son membre pour le sucer sans gêne. Son piercing à la langue, cette boule métallique, insistait sur la veine, remontant vers la tête, faisant des mouvements circulaires. Iori se montrait doux sans mouvements brusques, alors que du coin de l'oeil, il pouvait voir Sven s'activer dans les chairs de Kei. Il ne savait pas quoi faire d'autre pour lui faire plaisir. Il sortit son membre de sa bouche, pour laisser passer sa langue de tout son long.

[Gomen pour le retard et la qualité du post' mais je n'ai pas beaucoup de temps devant moi u_u ! Quand mon brevet sera passé, je pense que ce sera mieux =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeMer 20 Juin - 16:12

Alors que Sven usait de tout son savoir faire pour faire durer le plaisir et empecher Kei de jouir trop tôt, il semblait que Iori avait le but opposé. Kei se tordait de plaisir gémissant les noms de ses deux amants. Il était éssoufflé et quand l'adolescent relacha son sexe, il ouvrit les yeux. Des yeux brouillés par le plaisir qu'il ressentait et les posa sur le jeune homme. Il l'appela vers lui et l'embrassa voracement avant de murmurer à son oreille:

"Il faut que tu arrêtes, je ne pourrais pas me retenir si tu me donnes autant de plaisir."

Il passa sa main dans ses cheveux. Respeuctueux de cet échange, Sven avait ralenti le rythme pour les laisser parler... Mais il reprit très vites ses assauts et la tête de Kei repartit en arrière sans qu'il puisse en dire plus. C'est alors Sven qui appela l'adolescent près de lui pour lui parler:

"Nous sommes trois, Io, si tu ne sais pas quoi faire, commence par te mettre dans la même tenue que nous et ensuite... Vient m'embrasser aussi."

Bien sûr, ce n'était pas un cours qui se passait là... Mais Sven savait ce qui plairait à Kei et ce qui l'exciterait.... La jalousie étant l'un des meilleurs aphrodisiaques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeJeu 21 Juin - 1:38

Iori ne savait ce qu'aimait réellement son professeur car il n'avait jamais vraiment discutter avec lui et puis comme c'était toujours en cours qu'il se voyait, c'était lui qui lui apprenait des choses et non l'inverse, ce qui était bien normal après tout. Alors pour ce qui était des goût de son sensei, ce n'était pas à lui qu'il fallait le demander. Un moment, il le sortit de sa bouche pour remonter vers son nombril et y faire entrer sa langue. Quand il l'appela à lui, il releva doucement sa tête, la gorge de son éducateur encore nouée par le plaisir, l'adolescent remonta doucement son visage pour l'embrasser, mais Kei l'embrassa d'un façon assez étrange mais ça lui plaisait. Tout ce qu'il pouvait lui faire lui plaisait même s'il ne voulait pas se l'avouer. Il avait lâché son sexe pour caresser son doux visage, redescendant dans son cou alors qu'il était en train de lui parler. Arrêter ? Hmmm... D'accord. Si c'est ce qu'il voulait, il arrêterait. Io' posa son regard dans le sien et avec un sourire approuva son choix accompagné d'un mouvement de tête. Il ferma les yeux quand il passa sa main dans ses cheveux, ayant une soudaine chair de poule.

Ensuite, ce fut Sven qui l'appela. Il embrassa une dernière fois son professeur puis alla vers l'autre adulte. Il fallait qu'il se déshabille ? Il n'y avait aucun problème. Tant mieux... Heureusement que Sven lui indiquait un chemin à suivre, puisque Iori était assez perdu n'ayant jamais fait ce genre d'expérience. Il se mit alors debout et commença à enlever son pull noir d'une façon sensuelle, il fit de même pour son pantalon. Il laissait à découvert ce corps qui n'était pas sensé plaire à son professeur puisqu'il lui avait dit qu'il le trouvait trop maigre. Il jeta un coup d'oeil vers lui mais continua son "strip-tease" en enlevant son boxer pour le jeter un peu plus loin avec ses vêtements. Il partit ensuite vers Sven. Il le regarda longuement comme vraiment intéressé, l'étant vraiment de toute façon, par ce corps qui semblait être si parfait. Il s'avança faisant glisser sa main sur son épaule, puis dans son cou, et enfin sur sa joue. Il suça la peau de son épaule et en allant ensuite vers son oreille pour la mordiller, il lui dit :


"Hmmm... D'accord, je viens t'embrasser !"

Il alla ensuite chercher ses lèvres, dans un baiser sensationnel et plein de passion. Ses doigts glissaient dans son dos, allant vers ses fesses pour les caresser sans gêne. Son autre main libre alla caresser ses cheveux. Il fermait les yeux en appréciant particulièrement le baiser. Il ouvrit légèrement un oeil pour regarder son professeur, mais le referma pour continuer le baiser jusqu'à ne plus avoir de souffle. Il se détacha de lui à regret et lui dit :

"J'aime beaucoup comment tu embrasses !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeJeu 21 Juin - 8:23

Sven regarda Iori se deshabiller, il observait ses gestes, sa mise en scène pour avoir l'air encore plus sexy. Il sourit. Puis le jeune homme vint l'embrasser. Et là, Sven comprit pourquoi Kei s'était laissé contrôler par ce garçon. Bien sûr, aucun des deux ne s'en était rendu compte, mais Kei avait perdu face à Iori, il n'avait pas su continuer son cours comme il le devait et l'avait pris de force, leur faisant du mal à tous les deux... A la remarque de l'adolescent, le croate sourit tendrement et répondit:

"C'est normal, j'embrasse comme lui..."

Pendant tout ce temps, Sven n'avait pas arrêté ses coups de buttoir, il changeait même de rythme régulièrement alors que Kei ne se rendait plus compte de ce qui l'entourraient. Voyant que le jeune homme se tournait pour voir le visage de son professeur, Sven l'attrapa par la taille et le fit pivoter. Iori se trouva alors le dos collé au torse du slave, à califourchon sur le chinois, face à lui. Quand Kei s'en rendit compte, il l'attira à lui pour le sentir près de lui. Il gémissait toujours de plaisir, mais en plus, dans cette position, son sexe frottait contre celui du jeune homme.

Kei se cambra encore plus sous le plaisir et son membre glissa dans le sillon des fesses du garçon, sans pour autant le prénétrer. Kei hurla le nom de l'ainé, voulant l'implorer de le laisser le libérer, mais le regard de Sven était clair: il devrait attendre encore un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeJeu 21 Juin - 11:20

Iori ne s'attendait pas du tout à la réponse de Sven... Il rougit instantanément, ne sachant pas quoi répondre. C'est vrai qu'il y avait une ressemblence mais il n'y avait pas fait attention, vraiment absorbé par ce baiser empli de passion. Il baissa un peu la tête mais la releva doucement pour faire un petit sourire gêné. Alors qu'il était en train de regarder son professeur, il se sentit être pris par la taille et se retrouva à califourchon sur son sensei... Il n'avait même pas eu le temps de réfléchir. Tout avait été si rapide. Il sentait le torse de Sven dans son dos et rougit d'autant plus en voyant le visage de Kei. Ce dernier l'attira à lui et le jeune garçon se laissa faire sans broncher. Comme l'autre homme se trouvant derrière lui continuait ses aller-et-venir dans les chairs de son partenaire, le sexe du blondinet se frottait contre celui de son éducateur et il se mordit la lèvre pour ne pas gémir. Quand le membre de son instructeur glissa entre ses fesses, il se mordit la langue cette fois... Il approcha son visage du sien pour l'embrasser, laissant sa langue jouer encore avec la sienne. Ses mains allaient rejoindre ses cheveux, jouant un peu avec.

Ensuite, il enleva quelques mèches de cheveux de son visage qui étaient restées collées à cause des gouttes de sueur qui perlaient sur son front. Il le regardait tendrement alors que ses fesses frottaient sur son membre bien tendu. Io' l'entendait supplier Sven... mais étant de dos, il ne pouvait pas voir la mine qu'il affichait. Il avait eu une soudaine envie de le sentir en lui, il voulait voir comment cela faisait quand on prenait de plaisir en se faisant prendre sérieusement et sans qu'il soit brusque. Il voyait bien qu'il pouvait être doux de temps en temps, mais il ne savait pas si ça lui plairait. Il se releva alors et se colla au torse de Sven en fermant les yeux. Il releva la tête vers lui, et lorsqu'il rouvrit les yeux, ils étaient hésitants. Ses doigts glissèrent à l'aveuglette vers ses cuisses, puis remontèrent vers ses fesses. Il lui sourit gentiment et tendit son visage à lui et lui demanda :


"Embrasse moi !"

Il refit glisser ses doigts vers les cuisses de son sensei, prenant ses mains dans les siennes, entrelaçant ses doigts aux siens. Il attendit que Sven pose ses lèvres sur les siennes. Il voulait lui demander quelque chose, mais il ne savait pas... Raaah ce que Iori pouvait être hésitant et contradictoire à la fois, ça pouvait vraiment devenir chiant un moment. Il baissa la tête, regarda Kei un moment, puis se décida à demander :

"Tu penses que je peux..."

Par là, il insinuait s'il pouvait se faire pénétrer par son professeur. Il en avait vraiment envie, et il s'en fichait de ne pas être préparé, il le désirait tant qu'il était prêt à avoir un peu mal au début pour ensuite avoir du plaisir un maximum.

[Nyaaah ! Je suis désolée si en ce moment mes post' laissent à désirer...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeJeu 21 Juin - 14:35

Kei n'en pouvait plus, la torture que lui infligeait Sven était trop forte, il voulait que le slave accélère sa libération, mais son partenaire ne semblait pas du même avis. Kei ferma de nouveau les yeux en gémissant et peu de temps après, il senti son amant ralentir le rythme... Ca devenait trop lent, trop frustrant... Il ouvrit les yeux et ce qu'il fit l'excita considérablement. Ils étaient enlassés et ils s'embrassaient. Ses deux élèves, ses deux amours... Kei ne remarqua pas tout de suite qu'il avait pensé à Iori en parlant d'amours... Il s'en rendrait compte plus tard peut être, mais là, son esprti était trop embrouillé. Ils étaient sublimes. Les mains de Kei partirent explorer le torse de l'adolescent puisque Sven lui donnait l'occasion de reprendre un peu sa respiration. Il n'entendit pas la demande du Iori, mais il vit les yeux de Sven se poser sur lui comme s'il réflechissait à une réponse. Le craote finit par dire:

"Ca ne dépend pas de moi, mais de toi..."

Et il fit glisser ses mains entre les fesses du plus jeune. Il frola la membre du professeur qui était justement à cet endroit là et il l'enserra dans sa paume alors que son index de la même main entrait dans l'intimité du blond. Il faisait de lents mouvements de va et vient et Kei comprit ce qui allait se passer... Et cela l'excita d'autant plus. Il tendit le bras pour attrapper un tube de lubrifiant et le donner à Sven. Ses yeux étaient supliants, qu'il le prépare vite, cette hypothèse d'entrer en Io le rendait fou de désir.

Pourtant, le regard de Sven était plutôt soucieux. Il préparait l'adolescent, bien sur, mais surtout, il vérifiant qu'il n'était pas trop blessé pour recevoir le professeur... Parce que si c'était le cas, toute la douceur du monde serait inutile face à la douleur. Il murmura alors à l'oreille du jeune homme:

"Il t'a blessé ce matin. Ca semble refermer, mais ça peut s'ouvrir à nouveau. Tu peux ressentir du plaisir ou la même douleur que ce matin. Tu ne préfères pas attendre un peu ?"

Tout en parlant, Sven avait retiré sa main pour se saisir du tube... Il était prêt à s'en servir pour préparer le jeune homme à ressentir un plaisir immense ou à le reposer et à terminer son oeuvre... selon la réponse du plus jeune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeSam 23 Juin - 11:27

La réponse de Sven ne l'aidait pas du tout. Lui ? Choisir ? Il n'en avait pas l'habitude mais il avait raison, c'était à lui de décider et pas un autre. Il ferma les yeux... Que faire dans une situation pareille ? Ce matin, il avait eu mal mais il avait vraiment envie de recommencer, de voir si ça donnait vraiment du plaisir. Ressentir un peu de douleur au début ne le dérangerait pas si c'était tout le long de l'acte qu'il ne le supporterait pas... Les yeux toujours clos, il se colla au torse de Sven... Et puis, soudain, il sentit une main se glisser entre ses fesses, ses yeux se rouvrirent instantanément, mais il comprit bien vite que c'était l'adulte qu'il ne connaissait pas vraiment qui s'apprêtait à le préparer. Iori releva un peu ses fesses pour le laisser fermer et ses paupières se refermèrent en sentant les mouvements de va-et-vient. Le blondinet se re-pencha vers son professeur alors que celui-ci tendait un tube, qu'il ne reconnut pas, à Sven. Il n'y porta pas grande attention. Il suça les bouts de chair sur le torse du brun, il mordilla ensuite légèrement puis repartit vers son visage pour l'embrasser, insérant sa langue dans sa bouche pour entamer une valse langoureuse et passionnée.

Il se releva pour se mettre contre le torse de Sven, posant sa tête sur sa poitrine, relevant le visage vers lui. Ce dernier vint lui chuchoter quelque chose. Sa blessure... C'est vrai qu'il en avait une, il l'avait complètement oubliée. Sa main alla jouer dans les cheveux de son partenaire se trouvant derrière son dos. Voilà, un autre problème. Pourquoi avait-il été aussi réticent ce matin ? Pourquoi avait-il voulu faire le plus âgé ? Voila maintenant ce qui lui été arrivé et il devait en assumer les conséquences... Se faire pénétrer tout de suite ou bien attendre ? Un étrange dilemme, mais il fallait une réponse. Il baissa la tête, il ne voulait pas avoir mal comme ce matin et tout son courage avait disparu depuis ce que Wang Syu-san lui avait infligé. Ses doigts caressèrent la joue de Sven et il tendit les lèvres pour qu'il l'embrasse. Peut-être que ça l'aiderait à réfléchir un peu, non ? À moins que ça ne le déstabilise encore plus... Mais il avait besoin d'embrasser quelqu'un, oui, certes, il aurait pu choisir Kei, mais Sven était plus près. Mais il parvint à réfléchir et il avait pris sa décision... Il préférait de loin celle là, par précaution, bien qu'il mourait d'envie de se faire prendre à nouveau par son éducateur :


"Non... Je préfère attendre... Il faut attendre longtemps ? Et puis... De toute façon, ce n'est pas grave... C'est de ma faute alors autant que j'en assume les conséquences..."


Il esquissa un petit sourire, puis se baissa à nouveau, pour embrasser Kei et jouer dans sa chevelure ébène. Ses mains glissèrent sur son torse, tranquillement, comme lui disant être désolé... Sa main droite alla rejoindre le membre de son instructeur et jouant au même jeu que Sven, il commença un lent, très lent, mouvement de va-et-vient sur son sexe tendu. De ses doigts habiles, il faisait tout pour essayer de retarder sa jouissance comme semblait le vouloir Sven. Il alla chercher les lèvres de son éducateur pour un baiser suave et tendre, fermant les yeux pour l'apprécier entièrement. Il mordilla ensuite son cou, prenant un gros bout de chair et le suçant, voulant en faire ressortir une couleur rouge, mais il le faisait très doucement, pour que si son professeur n'en voulait pas, il le repousse. Et puis, Iori comprendrait, il était professeur donc ce serait normal qu'il n'en veuille pas... Pourtant, il continua sans vraiment s'en soucier pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeDim 24 Juin - 14:00

Le visage de Sven s'assombrit. Trop de victimes de viols pensaient avoir mérité ce qui c'était passé... Bien sûr, il était tenté de dire qu'avec Kei c'était différent, mais un viol restait un viol... Alors que Iori se panchait pour embrasser Kei, celui-ci regarda Sven, interrogatif. Et c'est quand il le vit reposer le tube de lubrifiant sur le coté qu'il comprit. Il passa alors son bras autours de cou de blond pour l'attirer à lui dans un baiser tendre avant de murmurer ce qu'il s'était refusé de dire un peu plus tôt:

"Je suis désolé..."

Puis il glissa sa main entre leurs deux ventres alors que le jeune homme embrassait son cou dans le but d'y laisser une marque. Kei ne fit aucun geste pour l'en empecher. Il se saisit de leurs deux verges et les branla l'une contre l'autre avec ardeur. Il planta son regard dans celui du croate et lui signifia à nouveau qu'il avait besoin d'être libéré au plus vite. Sven sourit, carnassier et glissa de nouveau son doigt dans les chairs du blond. Un ou deux doigts ne pouvaient pas rouvrir la blessure et lui procurerait certainement beaucoup de plaisir. Kei acceléra le monvement sur leurs membres et ondula un peu plus encore des hanches. Sven, quant à lui, commenca à donner de violents coups de buttoirs qui firent perdre ses moyens à Kei.

Le chinois laissa sa tête rouler sur l'oreiller et il cria son plaisir sans entraves. Il pressait de plus en plus le sexe du jeune homme et le sien alors que Sven les pilonnait tous les deux au même rythme. Le liquide chaud coula alors dans le corps de Kei qui gémissait de plaisir et se déversait sur son ventre en même temps que Iori. Kei relacha alors les sexes maintenant vidés de leur escence et embrasse langoureusement le blond. Il le regarda ensuite et redit les mots qu'il avait dit plus tot dans la soirée, mais cette fois-ci, la tristesse se lisait dans son regard:

"Ce qui se passe dans Kakumei reste dans Kakumei... et se qui se passe dehors n'y entre pas."

Sven, se couchant à leurs cotés, ponctua cette phrase d'un seul et unique mot:

"Normalement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeSam 30 Juin - 2:30

[Gomen pour le gros retard... =/]


Iori ne pouvait pas se faire pénétrer de nouveau par son professeur et il en était désolé. Cette histoire de viol avait eu plus de conséquences qu’il ne l’avait pensé. S’il avait obéi à son éducateur rien de tout cela ne serait arriver. À force de vouloir jouer au grand, voilà ce qu’il avait récolté. Mais en ce moment, aussi bien Sven que Kei était doux avec lui et il s’en réjouissait. Au moins, il n’aurait pas mal pour cette fois. Le jeune adolescent voulait effacer l’image qu’il avait eu de son sensei au tout début de leur rencontre… En fin de compte, le blondinet ne s’était pas réellement trompé quant à son instructeur. À chaque fois, il s’était demandé comment une créature telle que lui pouvait être froide et distante ? Il était beau et cela, Io’, ne pouvait pas le nier… en pensant à cela, il caressa la joue de son adulte préféré puis se baissa pour l’embrasser langoureusement. Mais ensuite, ce fut Wang-Syu-san qui vint lui voler un baiser et Iori se laissa entièrement faire, se délectant des lèvres de son instructeur. Ensuite, il fit glisser ses lèvres dans son cou pour mordiller la chair et sucer la peau. Il ne s’en privait pas puisqu’il ne le repoussait guère. Jusqu’au moment où, il entendit des excuses…

Il s’arrêta net, surpris, écarquillant les yeux, mais son visage se radoucit et il posa un index sur les lèvres de son instructeur pour lui dire d’arrêter de parler et de lui laisser un dernier baiser. Sa main alla rejoindre le membre de son éducateur pour lui administrer un mouvement très lent de va-et-vient, suivant les actions de Sven derrière son dos. Mais ses doigts ne résistèrent pas à caresser ce torse incomparable que possédait son beau sensei. Lorsque la main de son professeur s’empara de leurs deux verges pour les frotter l’une contre l’autre, il ne sut retenir un gémissement et instinctivement, il posa sa main sa main sur la sienne comme pour accompagner ses actions mais c’était juste pour la sentir sous la sienne. Pendant un instant, il sentit quelque chose entrer en ses chairs avec douceur, d’une manière lente. Il ferma les yeux et se mordit la langue pour ne pas gémir, mais il laissa tout de même sortir un soupir étouffé. Son corps suivait le rythme effréné des deux hommes… il criait de plaisir, son souffle était saccadé et son corps et ses cheveux étaient trempés de sueur. Sa tête se balançait, il ne pensait plus à rien à part au plaisir que lui procurait les deux adultes. Ses doigts avaient rejoint les draps comme pour se rassurer qu’il était toujours sur terre, c’était tellement bon ! Il sentait bientôt venir la fin de cet acte. Après quelques minutes, il se déversa dans la main de son vis-à-vis, en même temps que la libération des deux autres hommes…

Il s’écroula sur son professeur, n’ayant ni la force, ni l’envie de rouler sur le lit, mais il fit en sorte que Kei puisse aussi reprendre son souffle ; Iori avait son visage enfoui dans le cou de son sensei et sa main droite posée sur son ventre. Quand il se releva un peu, il sentit les lèvres de son instructeur sur les siennes, il fut quelque peu surpris mais il se laissa faire. Il ne pensait pas passer une nuit comme celle-ci après l’incident de ce matin. Il ne pensait pas coucher aussi vite avec quelqu’un et encore moins avec deux personnes d’un coup. Mais il avait vraiment aimé ce qui s’était passé ce soir. Les paroles de son professeur étaient normales, il les comprenait et lorsque Sven se mit près d’eux, il renchérit avec un "normalement"… Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? Il n’en savait rien et ne savait pas trop quoi en penser non plus. Mais il finit donc par répondre sur un ton un peu hésitant, sa tête posée sur son épaule :


"Hm ! Je comprends tout à fait ! Dans ce cas, vous comprendrez aussi que je veuille arrêter les cours avec vous pendant un petit moment… Si vous n’y voyez pas d’inconvénient…"

Iori disait cette phrase un peu à contre cœur mais il ne pouvait nier ce qui s’étai passé dans cette salle, et il ne savait pas s’il pourrait y retourner dès maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeSam 30 Juin - 12:15

Kei écouta les paroles de l'adolescent et passa sa main dans ses cheveux avant de répondre:

"Je m'en doute, Iori, mais de toutes façons, je ne veux plus de toi en cours tant que tu n'as pas pris quelques kilos. Tu es magnifique mais ta maigreur de dessert, c'est du gachis... Enfin... n'en parlons pas ici..."

Kei allait ajouter quelque chose quand Sven le coupa:

"Désolé de vous interrompre tous les deux, mais c'est bientôt l'heure, Cendrillon doit rentrer..."

Le professeur soupira et fit rouler le jeune garçon sous lui pour l'embrasser avidement. Il sentait que ca allait devenir difficile... Avoir autant envie de lui et devoir être froid et distant dans Kakumei... Sven avait raison, cela resterait séparé... "normalement"... si Kei ne cédait pas... Ses mains volaient à nouveau sur le corps du garçon et il sentait que son excitation n'allait pas tarder à refaire surface. Non, il ne voulait pas se séparer du blond... Pourtant il le fallait et c'est de nouveau la voix du croate qui le rappela à l'ordre:

"Kei, tu ne voudrais pas être obligé de punir une ouaille qui n'a pas respecté le couvre feu..."

L'interpelé se redressa à regret et s'assit en soupirant avant de murmurer:

"Oh que si, tu n'imagines même pas à quel point j'en ai envie..."

Il se leva et remit ses vêtements alors que Sven encourageait Iori à en faire autant. Alors qu'il rattachait ses vêtements, Kei se tourna vers le slave qui, lui, était toujours étendu, nu, sur le lit:

"Merci pour la soirée, Sven... Vraiment..."

L'homme sourit et dit simplement:

"De rien, tu sais que je ferais tout pour toi... Mais le patron ne se suffira pas d'un simple 'merci' "

Kei sourit et attendit que Iori soit prêt pour quitter la pièce après avoir posé un dernier baiser sur les lèvres de son ancien élève.

Arrivé en bas, il se dirigea vers le comptoir et sorti son portefeuille pour en extraire une conséquente liasse de billets:

"Je paye pour deux, nous étions avec Sven."

L'homme prit les billets, compta et encaissa le tout. Puis Kei se dirigea vers la sortie. Quand il fut dehors, il prit Iori contre lui et l'embrassa avant de murmurer:

"Ca va être difficile de te croiser dans les couloirs sans pouvoir me jeter sur toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiroto Iori

Akiroto Iori

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeDim 1 Juil - 22:50

Iori frissonna aux contacts des mains de son professeur dans ses cheveux. Il ferma doucement les yeux. Il resta dans cette même position tout le temps qu’il lui parla, caressant avec tendresse sa chevelure ébène. Le jeune garçon commençait à ne plus rien percevoir autour de lui. Le simple fait d’entendre la voix de son instructeur et de sentir ses mains sur lui, lui suffisait à l’apaiser et le faire tout oublier. Mais, il l’écoutait tout de même. Son éducateur était tout à fait d’accord en ce qui concernait en ce qui concernait la décision de l’adolescent. Tant mieux ! Quand Wang-Syu-san lui avoua qu’il était magnifique malgré sa maigreur, Io’ sourit donc cela voulait dire qu’il le trouvait beau ? Il se releva un petit peu pour avoir le visage de son prof’ face au sien ; il avait gardé un sourire franc, mais Sven le coupa alors qu’il semblait vouloir continuer. Le blondinet n’avait pas vu le temps passer… Pendant que l’autre adulte lui parlait, l’ado’ prit le visage de Kei entre ses mains pour poser ses lèvres sur les siennes dans un doux baiser. Ses doigts jouaient avec quelques mèches de ses cheveux, ils étaient si soyeux et si noirs… C’est vrai Iori avait la permission de minuit, il espérait que son sensei l’accompagnerait jusqu’à sa chambre. Il voulait profiter un maximum de sa présence.

Tout d’un coup, il se sentit rouler sur le lit, tout se passa vite et il n’y comprit pas grand chose. La bouche de son professeur fusionna avec la sienne et sur le coup de la surprise, il ne put fermer les yeux. Mais ses paupières se laissèrent aller et il entoura son cou de ses bras fins. Il sembla s’enflammer quand les mains de son instructeur redécouvrir son corps tranquillement, alors que ses lèvres l’électrisaient complètement. Il le faisait exprès ou quoi ? Il avait du mal à y résister mais il le fallait. Io’ caressait sa joue, continuant sans cesse de l’embrasser, mais ils durent se séparer lors du rappel à l’ordre de Sven. Il ne voulait pas se séparer de lui maintenant, il aimait bien trop ses baisers mais bon… Le punir ? OO" Mais pour quoi faire ? Peut-être que si la punition venait de son professeur de sexe pratique, elle serait beaucoup plus supportable, enfin c’est ce qu’il pensait. Il le regarda se mettre assis et fit de même, en se mettant en tailleur. Sven lui demanda alors de se rhabiller. Il n’y avait pas de problème mais avant d’y aller, il se mit à califourchon sur lui et l’embrassa doucement :


"Merci ! n__n"


Il se redressa sur le lit puis se mit debout pour enfiler son boxer, son pantalon et son pull noir, pendant que son éducateur remerciait leur partenaire de tout à l’heure. Quand il eut fini de mettre ses chaussures, il sourit à son éducateur qui l’attendait à la porte. Il accéléra donc le pas vers lui et pris son bras, en se blottissant contre lui. Ils descendirent l’escalier puis arrivèrent devant le comptoir. Pendant ce petit trajet, Iori avait peu à peu fait glisser sa main dans celle de Kei, il avait doucement levé les yeux vers lui et s’était un peu plus collé contre lui mais il avait dû se séparer pendant un petit moment. Il le regarda sortir une grosse liasse de billets et il en fut très surpris, mais il ne dit rien, il ne s’en permettrait pas.

Enfin dehors, il fut de nouveau stupéfait mais il se laissa aller dans ses bras. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, il posa sa tête sur son torse –étant beaucoup plus petit que lui– et ses mains s’agrippèrent à son vêtement. Les paroles qu’il lui disait depuis un certain moment, il ne les comprenait pas. Pourquoi lui disait-il ce genre de choses ? Elles étaient vraiment fortes et ne faisaient que le déstabiliser, encore plus qu’il ne l’était. Il leva le visage vers lui et réclama un baiser. Puis, il apprenait à le connaître, plus il s’embrouillait et ne comprenait toujours pas. Iori se serra encore, entourant son cou de ses bras. Ce sentiment qui lui brûlait le ventre si vite, ce ressentiment de bien-être lorsqu’il était avec lui. C’était vraiment étrange et ne l’avait jamais ressenti auparavant. Qu’est-ce que s’était ? Après tout, il s’en fichait, tant qu’il l’avait près de lui, ça ne le dérangeait absolument pas… Il resterait dans cet état le temps qu’il lui faudra pour comprendre, tant que son sensei était là, avec lui, même si dans l’enceinte de Kakumei, il devenait différent.


"Pourquoi me dîtes-vous cela ? Pourquoi me dîtes-vous toutes ces choses déstabilisants, sensei ? Je ne vous comprends pas…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Wang Syu

Kei Wang Syu

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Dans un lit... ou ailleurs...
emplois : Professeur de Sexe
Date d'inscription : 20/04/2007

Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitimeLun 2 Juil - 7:25

Kei serra Iori contre lui et l'embrassa autant que celui-ci le demandait, et quand l'adolescent lui demanda pourquoi il disait de telle chose, il lui sourit tendrement. Mais au moment où il allait répondre, il entendit la voix de Sven à la fenêtre:

"Non, ils sont encore là... Oui, tous les deux... Oui, d'accord, je lui dis... Vas le receptionner, c'est mieux pour lui... Oui, je te le passe... Ouiiiii je t'ai dit ! ... KEI !! C'est Artémis, elle s'inquiète pour ton protégé ! elle veut te parler aussi."

Kei jeta un regard sur sa montre. Il restait moins de cinq minutes au garçon pour rejoindre le lycée. Il l'embrassa avec passion et lui dit:

"Rentres, cours, dépèches toi... Artémis t'attend pour que tu ne te fasses pas prendre à être en retard... J'arrive... Je te le promets, je viens te voir dès que je rentre..."

Et il poussa son amant vers la rue avant de se tourner vers Sven, qui du premier étage lui lanca son téléphone en lui disant qu'il descendait le rejoindre.

Kei eu le droit à une belle engueulade pour avoir couché avec un élève hors des cours - Sven était trop bavard apparemment - puis l'infirmière lui dit que le jeune homme n'avait presque rien mangé ce sori et qu'elle était vraiment inquiete pour sa santé. Sven arriva enfin dans la rue au moment ou Artémis racrochait parce qu'elle avait vu Iori arriver à Kakumei. Kei tendi son téléphone au croate et celui ci le regarda un instant avant de dire:

"Je crois bien que c'est la première fois que je te vois vraiment amoureux de quelqu'un, Kei."

[Tu réponds là et/ou dans ta chambre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Boire pour oublier... Empty
MessageSujet: Re: Boire pour oublier...   Boire pour oublier... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Boire pour oublier...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée pour oublier ? (pv Daniel) -16
» [FB] Boire ou réfléchir, il faut choisir [PV Nakata]
» 03. Registre des Potions
» On boit le thé pour oublier le bruit du monde [Raphaël]
» Se défouler pour oublier ! [PV.Will Parry] (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée de Kakumei :: La ville ! :: La boîte de night-
Sauter vers: