Le lycée de Kakumei

Le lycée de la séduction ^^
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Minael Yukito

Aller en bas 
AuteurMessage
Minael Yukito

Minael Yukito

Nombre de messages : 6
Age : 31
Date d'inscription : 28/02/2007

Minael Yukito Empty
MessageSujet: Minael Yukito   Minael Yukito Icon_minitimeMer 28 Fév - 7:04

°oO Votre personnage Oo°


Nom:
Yukito
Prénom: Minael
Surnom: Mimi, Nae
Age: 14 ans
Orientation sexuel: Il sait pas encore
Nationalité: japonais
Poste disponible après les cours: ///



Oo° Descriptions °oO

Description psychologique : Minael est un jeune homme assez renfermé sur lui même depuis l'abandon de sa famille. Il n'est pas du genre égoïste ou rancunier, mais il a du mal à ne pas en vouloir à sa famille. Il ne les déteste pas, mais il chercha à comprendre leur manque d'intêrét pour lui. Il est calme et doux. Il est aussi très câlin et affectueux. Il rechercha la chaleur d'un corps pour oublier son douloureux passé. Il est prêt à tout faire pour que son maître ou quelqu'un lui offre un peu de chaleur et de câlin. Il déteste être enfermé dans une pièce close.

Description physiques : Minael est un jeune garçon de taille moyenne. Il mesure un mètre septante et pèse cinquante kilo. Il n'est pas gros pour son âge, mais c'est à cause de son passé. Il a une peau très pâle, rendu fragile par la mal nutrition. Ses cheveux blonds et mi longs lui arrivent sur les omoplates. Ils sont soyeux et dous au touché. Ses yeux, aussi étonnant que cela puisse l'être, sont d'un brun qui tirent très fort sur le jaune. Ils sont ourlés de longs cils noirs, lui donnant un air éfféminé. Sa taille fine et élancée ne fait que rajouter davantage à sa beauté androgyne. Mais son corps reste trop maigre pour sa taille et son âge.


Oo° Le vécu de votre personnage Oo°

Minael naquit un soir d’été. Sa famille fut extrêmement heureuse de sa naissance. Leur fils devint leur seule passion. Ils veillèrent sur lui comme tout parents le feraient pour leur enfant. Il était aimé, chouchouté, câliné par ses parents. Le véritable bonheur quoi. Mais cela finit par changer, au détriment de Minael. Un jour, alors qu’il venait d’avoir dix ans, ses parents lui annoncèrent que sa mère attendait une petite fille. Il en fut ravi et se promit de tout faire pour aider ses parents. Il resta souvent avec sa mère, lui apportant ce qu’elle demandait, même si parfois c’était dur à trouver. Il fit tout pour que sa mère ne manque jamais de rien. Et celle-ci, en échange, le câlinait pour le remercier. Il lui arrivait aussi de demander à son fils de lui chanter quelque chose. Parce que, même à dix ans seulement, il chantait déjà très bien. Il s’exécutait donc pour le plaisir de sa mère. Mais le bonheur fut éphémère pour Minael

Neuf mois plus tard, la petite fille, qu'on nomma Clémence, vit le jour et la vie de Minael bascula. Ses parents s’occupèrent tellement de la petite qu’il prit une place presque invisible dans la famille. Il avait beau venir demander certaines choses à son père ou sa mère, ces derniers répondaient toujours la même chose : « Nous sommes occupés avec ta sœur. Tu ne peux pas attendre un peu ? ». Parfois, peut être ne s’en rendaient ils pas compte, ils disaient cela de manière agressive. Comme s’il avait fait une bêtise. Comprenant qu’il n’existait plus pour sa famille, Minael tomba en dépression. Il ne mangeait plus autant qu’avant. Mais même ça ses parents ne le remarquaient pas. Il ne parlait plus. Il ne sortait plus pour se faire des amis. A quoi bon ? Ses parents ne le voyaient plus, alors pourquoi les autres le verraient ? Il lui arrivait encore de chanter, pour ne pas perdre son don, mais uniquement quand il était sûr que personne ne pouvait l’entendre.

Vers l’âge de quatorse ans, la situation n’avait pas changé. Minael, de plus en plus déprimé par ce genre de chose, décida de quitter la maison. A quoi bon vivre avec une famille qui ne vous voit plus. Il prit donc quelques affaires qu'il fourra dans un sac à dos et s'enfuit. Mais ses parents ne semblèrent même pas s'en rendre compte. Il marcha longuement dans les rue de la ville. Finalement, il arriva devant une grande école. Peut être qu'il pourrait rester ici. Il frappa à la porte et on l'y accepta. Il pouvait dormir dans l'école. Il serait donc loin de ses parents. Son seul désire, s'il était possible qu'il se réalise, était qu'un jour quelqu'un lui offre ce que ses parents lui avaient refusé depuis la naissance de Clémence : l'affection et l'amour.




°oO Vous et le RP Oo°

C'est un test de Rp, vous devez nous montrer que vous êtes bien capable de faire les 6 lignes pleines et plus. Votre imagination.
Si vous ne parvenez pas a faire vos 6 lignes dans ce test alors vous n'y arriverez ps dans le RP, dans ce cas nous seront obliger de refuser votre présentation.Vous pouvez prendre un ancien post dans un autre RPG

Poste reprit d'un fofo : quand la douleur laisse place au plaisir ^^

Minael avait suivit son maître dans les rues de la ville. Celui-ci disait devoir acheter des armes. Et pour une raison que le jeune ange ignorait, il l’avait emmené avec lui. L’adolescent le suivait sans mot dire. Il n’était pas du genre bavard. Surtout depuis ce qui lui était arrivé. Souvent plongé dans ses pensées, l’esclave revoyait de nombreuses fois sa chute dans les ténèbres. Lui qui était le fils d’une grande famille d’anges guerriers n’avait pas pu suivre les cours pour devenir comme eux. La raison ? Simple. Il naquit en hiver. Un hiver particulièrement rude. Il y survécu mais pas sans séquelle. Sous le froid intense, l’un de ses yeux perdit ses fonctions. Ne pouvant plus voir que d’un œil, Minael n’avait pas pu suivre les cours pour être guerrier. Mais cela n’empêcha pas ses parents de rester affectueux et protecteurs envers lui. Mais encore une fois, le reste de sa vie chamboula.

La suite des ennuis survint alors qu’il n’avait que seize ans et demi. Ses parents étaient partis au combat en le laissant seul. Minael avait eu l’habitude de grandir loin de la guerre. Il ne connaissait donc rien à tout cela. Il ignorait l’horreur des champs de bataille et de l’esclavage. Mais il avait appris que la bataille devenait très dangereuse. Inquiet pour ses parents, il décida de partir à leur recherche. Il partit donc sur le champ de bataille et chercha après eux, priant pour qu’ils n’aient rien. Mais il regretta bien vite d’avoir quitté sa maison. Alors qu’il cherchait, il tomba sur trois vampires. Ceux-ci ne mirent pas longtemps à se mettre d’accord sur quoi faire du jeune ange. Comprenant qu’il risquait de gros problème, l’adolescent essaya de fuir. Mais il n’y parvint pas. Les vampires s’amusèrent longtemps avec lui avant de finalement l’offrir à son maître actuel : Danze Vor Belaris.

Se décidant à sortir de ses pensées, Minael releva la tête. Il constata alors qu’il était seul. Il avait du plonger trop loin dans son esprit pour ne plus avoir été capable de suivre son maître. Il s’était perdu. Et sachant que ce dernier ne serait pas forcément ravi de voir que son esclave avait disparu, il se mit à courir, regardant dans toutes les ruelles avenantes, cherchant à retrouver celui à qui il appartenait. Mais il ne le trouvait pas. L’adolescent commença à paniquer. Il savait que son maître n’était pas du genre à le tabasser à mort mais il craignait quand même ses colères. Quoiqu’il craignait plus de ne pas le retrouver que de subir son regard furieux et la punition qui viendrait avec. Il continua donc de le chercher. Mais la chance n’ayant été que rarement avec lui, il se retrouva face à une bande de vampires. Cinq au total. Et apparemment, ils semblaient enclins à s’amuser.

Sentant sa peur augmentait, Minael se mit à courir dans la direction opposée, cherchant toujours son maître mais aussi essayant d’échapper à de nouveaux s’ennuis. Malheureusement, il se tordit la cheville et s’effondra au sol. Décidément, la chance n’était vraiment pas avec lui. Il n’eut pas le temps de se relever qu’un des vampires avait déjà posé son pied sur son dos et le maintenait au sol. Trop faible pour se défaire de ses agresseurs, l’ange se mit à prier pour que son maître apparaisse. Il ne voulait pas revivre les mêmes horreurs qu’avant de lui être offert. Certes, il n’était pas toujours gâté par Danze, mais il avait déjà moins peur de lui que des vampires qui l’entouraient actuellement. Il préféra faire face aux colères de son maître plutôt qu’à de nouvelles tortures offertes par ses hommes au dessus de lui. Des larmes coulant sur ses joues, il espérait fortement que son maître apparaisse. Lui plutôt qu’eux.


°oO Pour nous ^^ Oo°

Comment avez vous trouvé l'adresse du forum ? Sur master soumis
Aimez vous le design? je desing est très joli. Chaque image semble vraiment faite pour aller avec le reste. On voit qu'il est fait pour plaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin saokoudo
Directeur (Attention!!><')
Jin saokoudo

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 30/12/2006

Minael Yukito Empty
MessageSujet: Re: Minael Yukito   Minael Yukito Icon_minitimeVen 2 Mar - 12:58

Bienvenue jeune homme je te remercie de ce compliment a propos de la décoration. Ta fiche est superbe mais il manque un avatar ^^

merci d'en mettre un rapidement mais sinon

Fiche validée !

Wink

_________________
Minael Yukito 106_so10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Minael Yukito
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Straighten up little soldier. ? Yukito Ogawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée de Kakumei :: Présentations :: Présentation des garçons :: >> Fiches validées-
Sauter vers: